12 février 2013

Mon bilan janvier 2013 : La Noire, A Walk in the Dark, Home

Pour 2013, j'ai pris une excellente résolution : je vais jouer à des jeux !!
Voici un article rapide sur les jeux que j'ai pu terminer durant ce mois de Janvier.

A walk in the Dark

Un bon petit jeu de plateformes dont la particularité est de comporter plusieurs phases de jeux différentes :

- Des phases de plateformes classiques inspirées de Super Meat Boy. On retrouve des mouvements et de pièges qui ressemblent beaucoup à ce dernier
- Des phases plus lentes à la VVVVVV ou le saut est remplacé par une touche qui inverse la gravité.
- On a également des phases plus inhabituelles dans un jeu PC, ou l'écran avance tout seul et il faut simplement inverser la gravité au bon moment.

Niveau réalisation c'est vraiment super, les graphismes sont excellents, et la musique est tellement bien qu'elle a fait l'objet d'un précédent article. Au niveau des défauts, le jeu manque de finitions, le menu est assez léger et on n'a aucune indication sur la progression générale : on n'a aucune indication sur l'utilité de ramasser les globes lumineux cachés dans les niveaux par exemple.

La difficulté n'est pas trop élevée, certains niveaux sont assez ardus mais ils ne sont jamais bien longs, et il est possible passer au niveau suivant en cas de blocage. Le jeu comporte 100 niveaux au total, ce qui est honnête pour un jeu à 5€.

LA noire

Acheté en promo (7€50), plus par curiosité que par réelle envie d'y jouer. Mais j'ai adoré LA noire, j'ai bien accroché au gameplay et à l'histoire.

Certes, il y a des défauts, et ça ne peut clairement pas plaire à tout le monde : les phases d'actions ne sont pas toujours terribles (surtout les poursuites à pied ou les combats, beurk), mais elles ont le bon gout de ne pas être trop présente. Le jeu est varié, j'ai particulièrement aimé les phases de conduite, les interrogatoires, et les phases de recherches ne m'ont pas spécialement ennuyées.

On se rend compte que le jeu est très scénarise et assez linéaire, mais il y a des tas de petites actions à effectuer, et on a la possibilité d'échouer des mission en passant à coté des indices.

J'ai un peu galéré avec les contrôles, j'ai joué à moitié au gamepad, à moitié au clavier/souris car je me plantais de touche à chaque fois. En revanche, j'ai adoré l'interface, quasiment inexistante, pas de Hud inutile ou d'informations parasites.

Au final, je recommande ce jeu, pour son prix actuel, il vaut vraiment le coup si vous êtes intéressés par un jeu d'enquêtes. Il m'a tenu en haleine presque tout le long : seules les missions des stups m'ont un peu ennuyés mais globalement c'est un très bon jeu.

la_noire

Home

Acheté pour 1€, Home n'est pas vraiment un jeu, c'est plutôt une expérience narrative. Vous dirigez un personnage qui se réveille dans une maison inconnue, sans souvenir de sa présence ici. Vous trouvez rapidement un cadavre, et décidez de sortir d'ici au plus vite. La mise en scène est étonnamment efficace pour un jeu en pixel art, et l'ambiance est très angoissante.

Tout au long de votre progression, vous devrez choisir les actions à effectuer : Dois-je prendre ce objet ? Dois-je fouiller ces papiers ? Petit à petit, on découvre l'histoire, et plus étonnant encore, on doit la choisir. Car le jeu va finir par construire le scénario en fonction de nos réponses aux questions et de nos actions et on se retrouve à mi chemin entre joueur et narrateur.

Le jeu n'est pas bien long : entre 1h et 1H30 environ. On peut le recommencer pour essayer de créer un scenario différent, mais l'effet de surprise est passé. Au final c'est plus une curiosité qu'un vrai jeu, mais c'était intéressant à découvrir.

Attention, le jeu est tout en anglais et il y a du texte à lire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.