13 avril 2022

13 ans du blog et jeux de plateaux

Bonjour à tous !
J'espère que cette année a été bonne pour vous. Voici le traditionnel article d'anniversaire :)

Pour commencer par un petit bilan du blog, j'ai publié depuis l'année dernière 14 articles. C'est peu, en tout cas c'est moins que ces dernières années où j'étais plus autour de 20. Ce n'est pas vraiment un hasard, ces derniers temps, les jeux vidéos ont occupé une partie moins importante de mon temps libre. Comme vous aurez pu le lire dans le titre, j'ai en effet succombé à un nouveau loisir : les jeux de plateaux.

Ils sont à la mode, il en sort des tonnes chaque année et j'ai toujours aimé ça. Mais depuis peu, j'ai découvert que l'on pouvait y jouer en solo. Contrairement à ce que je croyais au départ, c'est passionnant et suffisamment différent du jeu de plateau à plusieurs pour être une activité à part entière.

Il y a beaucoup de très bons jeux mais l’intérêt vient beaucoup du fait de décoller les yeux de l'écran et de s'adonner à une activité "tactile". J'ai testé certains jeux en version PC et ils ne m'ont pas enthousiasmé lorsque j'y ai joué avec une souris. Je trouve ça bien plus agréable de se poser autour d'une table, de manipuler des cartes ou des pions et de prendre son temps pour prendre des décisions.

Comme ce blog n'a pas pour vocation de proposer des articles sur ce sujet, je voulais donc consacrer ce 13e anniversaire à lister certains des jeux solo qui m'ont le plus plu. Si vous êtes adepte du domaine, vous n'y trouverez rien d'original, ce sont pour la plupart des grands classiques connus et reconnus ! Si ce n'est pas le cas, cela vous donnera peut être l'envie de vous y essayer :)

Spirit Island

Devenu très rapidement une référence pour les passionnés de jeux en solo, Spirit Island est un petit bijou de game design qui propose un challenge très adaptable. Il s'agit d'un jeu en coopératif dans lequel on incarne des esprits qui tentent de protéger une ile contre les colons qui souhaitent s'y installer.

Spirit Island est un jeu pour celles et ceux qui aiment se prendre la tête, très clairement. On dispose de beaucoup d'informations et on connait une partie des intentions des colons 2 tours à l'avance. Il est donc possible de prendre en compte énormément de paramètres et on peut très facilement y passer beaucoup de temps. Il faut souvent décider s'il vaut mieux gérer les urgences ou s'il est préférable de laisser les colons agir pour augmenter la puissance de son esprit pour plus tard. La plupart des pouvoirs ne sont pas destructeurs, mais permettent juste de neutraliser un tour des colons, en les déplaçant dans une zone différente par exemple. Cela me rappelle beaucoup les mécaniques de Into The Breach et il faut là aussi trouver des solutions subtiles pour exploiter au mieux nos outils limités.

Les tours ne seront jamais "parfaits" et le jeu consiste principalement à empêcher le pire jusqu'à ce que l'on obtienne assez de puissance pour infliger de gros dégâts. La victoire manque donc parfois d'excitation et c'est le genre de jeu ou l'on peut gagner sans s'en rendre compte. En revanche, le gameplay est plaisant d'un bout à l'autre. Si les décisions à prendre sont d'une grande complexité, les règles en revanche sont assez simples et le jeu est fluide. De plus, on peut personnaliser de façon très poussée la difficulté pour s'adapter à notre humeur du moment. L'asymétrie des différents esprits est très forte et j'ai trouvé ça passionnant de découvrir les différents styles de jeux proposés. Pour plus de prise de tête, il est également possible d'en jouer plusieurs simultanément (2 maximum si vous ne voulez pas que votre cerveau explose) afin d'exploiter des synergies très puissantes qui peuvent exister entre eux.

Bref, Spirit Island est déjà considéré comme un classique (3 années de suites élu meilleur jeu solo par le site BoardGameGeek) et ce n'est pas pour rien. Si il vous intéresse, je vous recommande de lire le récit du développement du jeu qui est vraiment passionnant : https://boardgamegeek.com/blogpost/67955/designer-diary-spirit-island-or-inverting-coloniza

Wingspan

Cela-la, je ne l'avais vraiment pas vu venir. Le thème de l'ornithologie n'est vraiment le plus séduisant que l'on peut imaginer. Pourtant, Wingspan est un très bon jeu et il m'a convaincu dès la première partie.

Alors certes, je n'ai aucune passion pour les oiseaux, mais un jeu aussi joli avec un thème aussi fort et aussi original, c'est toujours intéressant. Une fois comprises, les mécaniques fonctionnent bien et tout s'enchaine de façon très naturelle. Le principe consiste à créer une volière de cartes oiseaux, chacun ayant des pouvoirs uniques. Plus on collecte d'oiseaux, plus nos tours sont puissants et on essaye donc de se créer un petit moteur de points à chaque partie.

En solo, l'automa n'est pas très gênant, on se contente principalement de faire une course aux points avec lui. Parfois, c'est agréable et ça change agréablement du stress des affrontements des autres jeux de cette liste par exemple. De toute façon, même à plusieurs, Wingspan est grandement un jeu de solitaire, je crois que je préfère donc y jouer seul, pour ne pas avoir besoin d'attendre mon tour !

Mini Rogue

Au milieu de tous ces jeux exigeants mentalement, mini rogue offre un défi bien plus reposant. Il nous propose de parcourir un donjon dans un gameplay inspiré par les Rogue Like. On mélange donc des cartes pour former un étage aléatoire que l'on parcourt en espérant trouver des trésors, de l'expérience, des potions et surtout en évitant de subir trop de blessures, afin d'être parés pour affronter le boss final.

Une partie ne durera pas bien plus de 30 minutes. Le gameplay est assez léger et se base surtout sur des jets de dés. Le jeu est très fluide même si le manuel m'a paru inutilement compliqué et j'ai passé mes premières parties à interpréter les règles de façon incorrecte. Une fois celles-ci comprises en revanche elles se font complètement oublier. C'est un jeu très agréable qui possède un bon équilibre entre simplicité et satisfaction. Seul petit bémol : l'équilibrage est assez moyen et mes morts ont presque toutes été causées par une série de jets de dés horribles ou par le boss final, qui est bien plus puissant que tous les autres ennemis rencontrés.

En tous les cas, j'apprécie de le ressortir de temps à autre lorsque j'ai envie d'un jeu court mais suffisant pour vivre une petite aventure. Je pense tester l'extension à l'occasion pour amener un peu plus de variété.

Dune: Imperium

Une des sorties incontournables de l'année 2021. Bien que j'apprécie le thème, je n'avais pas spécialement envie de céder à la hype, jusqu'à ce que je vois une vidéo de Etrigane. Ça m'a donné envie, j'ai donc tenté l'aventure, et depuis je fais une partie quasiment chaque jour...

Dune: Imperium est un jeu qui mélange placement d'ouvrier et Deck Building. Si la partie deck building n'est pas aussi poussée que les références du genre, elle possède énormément d'intérêt, car on doit en quelque sorte construire deux decks en un. En effet, chaque carte peut être utilisée soit pour poser un ouvrier, soit pour son effet de "révélation". On doit donc envisager chacun de ces scénarios que ce soit lorsqu'on achète une nouvelle carte ou lorsqu'on l'utilise. Quant au placement d'ouvrier, il est tendu, car les cases sont limitées et les adversaires peuvent souvent nous voler celle que l'on avait prévue, nous obligeant à revoir complètement nos plans.

J'adore ce jeu, il est vraiment parfait pour moi. Une partie est riche, mais pas trop longue (1 heure en solo). Le plateau n'est pas immense, mais chaque décision est difficile et primordiale. Le deck building est intéressant, mais le gameplay ne se repose pas uniquement sur lui et on a d'autres possibilités lorsque les cartes que l'on désire ne viennent pas. Chaque partie est tendue et la victoire ne tient souvent qu'à un fil.

Le jeu en solo a également l'originalité de nous faire affronter 2 adversaires en même temps. Ce sont de véritables machines à point et gagner est loin d'être facile. Le seul point négatif est à mon avis le côté un petit peu aléatoire de 2 ennemis. Si l'un des 2 adversaires pioche toutes les cartes fortes, il peut arriver à s'envoler bien trop vite. À l'inverse, si les 2 ennemis se répartissent un peu trop bien les bonnes cases, la victoire peut devenir un peu gratuite. Cependant, ce n'est pas une raison suffisante pour bouder le jeu. À chaque partie j'ai l'impression de découvrir une stratégie nouvelle et la plupart de mes défaites auraient pu être évitées avec de meilleurs choix. Les tours des IA sont résolus littéralement en 10 secondes et on peut donc passer tout notre temps à réfléchir à nos actions. Bref, Dune: Imperium est mon coup de coeur absolu dans cette sélection.

PS : désolé pour les photos un peu pourries !

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.