4 mai 2011

Journée internationale contre les DRM 2011

Bannière journée internationale contre les DRM Aujourd'hui se déroule la journée internationale contre les DRM, et c'est une bonne occasion pour parler brièvement du sujet.

Les DRM sont utilisés pour protéger les oeuvres numériques de la copie illégale. Si le principe est compréhensible, en pratique tous ces systèmes ne font à mon avis que pénaliser les acheteurs honnêtes.

Il faut bien se rendre à l'évidence, le piratage existera toujours, je ne vois pas comment il serait possible d'empêcher totalement la copie d'un fichier numérique. Malheureusement, les éditeurs pensent que plus ils protègeront leurs produits, mieux ils se vendront. Ducoup, en achetant un produit (cher de surcrois), vous risquez d'avoir plus de mal à l'utiliser que si vous l'aviez téléchargé illégalement.

  • Les jeux deviennent un cauchemar à installer, avec de plus en plus souvent l'obligation de créer un compte sur le site de l'éditeur même pour pouvoir jouer à la partie solo...
  • Les livres numériques commencent à vraiment se développer, mais quand je lis certains témoignages (http://www.korben.info/fnac-supprimer-drm-ebook.html) montrant qu'il était impossible de les lire autrement que sur son PC (l'intéret ?) à cause de la protection, ça ne donne pas envie de franchir le pas.
  • Petit coup de gueule en passant pour les DVD, je pense que vous avez déjà eu droit vous aussi à ces pubs impossible à zapper quand vous insérez le DVD (si vous arrivez à le lire malgré les DRM ^^). "Le piratage c'est du vol, blabla, vous ne voleriez pas une voiture...". Mais... je ne l'ai pas volé mon DVD, je l'ai ACHETÉ et je dois me farcir cette pub. Pendant ce temps chez le méchant pirate, le film qu'il a téléchargé a déjà commencé puisque lui n'a pas de pub...

Et c'est bien tout le problème que n'ont pas compris les éditeurs. Au lieu de pénaliser le téléchargement illégal, c'est uniquement le consommateur qui est gené par les DRM. Prenons plutôt exemple sur certaines société qui ont choisi la réflexion inverse, et qui tentent de récompenser l'acheteur, en offrant des services en plus. Valve le fait très bien (voir Valve parle du piratage), et chez GoG.com c'est la même chose, pas de DRM pour leurs jeux, mais de la qualité et du respect.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.