9 septembre 2015

Super Win The Game

Il y a quelques temps, j'avais testé un sympathique petit jeu gratuit : "You have to win the game". C'était court, agréable et bien fichu. Aujourd'hui, je vous présente "Super Win The Game", la suite spirituelle de ce jeu avec une version payante bien plus longue

Super Win The Game : Carte du monde

De prime abord, le principe est très similaire à la version gratuite. On se promène dans un monde ouvert, et on est libre d'aller où bon nous semble, jusqu'à tomber sur des obstacles infranchissables. Pour passer, il faut trouver des bonus nous octroyant de nouvelles capacités nous permettant d'explorer d'autres parties du niveau.
Petite différence cette fois, au lieu de présenter un seul niveau, le jeu est composé de dizaines de stages auxquels on accède via une carte, à la façon d'un Zelda 2 par exemple.

Ce n'est pas super

Malheureusement, le design est catastrophique. Alors que "You have to win the game" nous présentait une zone assez petite dans laquelle il fallait trouver comment aller dans de nouveaux lieux, "Super Win the Game" nous propose d'entrée d'accéder à des dizaines de niveaux différents. On traverse donc des villages, des ponts, des grottes, des donjons...

Le premier soucis, c'est qu'à part les donjons, tous ces lieux sont d'un ennui mortel. Les décors ne sont ni beaux ni variés, et il n'y a pas vraiment de difficulté, ce qui fait que les traverser devient vite une corvée. On passe donc notre temps à visiter des niveaux aléatoires jusqu'à tomber dans un cul de sac parce qu'on ne possède pas la bonne capacité. Il faut donc rebrousser chemin, pour tenter un autre donjon et se rappeler de revenir plus tard. Il y a donc énormément de "backtrackings" (allers-retours) et on passe notre temps à traverser des mini-niveaux sans intérêt pour accéder aux donjons.

Un monde trop ouvert ?

Le second problème, c'est que l'on n'est quasiment pas guidé. Notre objectif n'est jamais très clair et on n'a pas vraiment d'autre choix que d'explorer au hasard. On doit aussi débloquer un trop grand nombre de compétences et elles ne sont pas vraiment palpitantes. On aurait tout aussi bien pu nous donner des clés car à part le double saut et le wall jump, aucune de ces capacités ne modifiera notre façon de nous déplacer, elles nous donnent juste l'accès à de nouveaux lieux.

Trouver un objet n'est plus un bonus, c'est une punition car ça signifie qu'il faudra refaire tous les niveaux. Vous avez gagné l'objet pour nager ? Et bien maintenant, vous allez retourner sur tous les ponts du jeu pour vous jeter dans l'eau en espérant trouver l'endroit qui vous permet de progresser plus en avant. Et le pire, c'est qu'en général, retourner dans les passages qui nous bloquaient ne nous donnera qu'un ridicule rubis. Et c'est pour une raison simple : les objets nécessaires pour terminer le jeu sont très bien cachés. Une fois tous les objets obtenus, il faudra en effet trouver 6 cœurs grâce à l'indication suivante "Six pieces of the King's Heart: One each in the South, East, and the West. Two in the North. One deep underground.". J'ai réussi à en trouver deux tout seul, et j'ai fini par regarder la solution, épuisé de refaire les mêmes niveaux en boucle pour ne trouver que des rubis inutiles.

Conclusion

Super Win The Game est une grosse déception pour moi. Les niveaux sont ennuyeux, répétitifs et on s'y perd. Mais le pire, c'est qu'on doit les traverser des dizaines de fois.

Heureusement il n'est pas trop cher, mais la version gratuite m'a occupé deux fois plus longtemps et m'a surtout bien plus amusé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.