3 octobre 2013

Violence et jeux vidéos : Les enfants

Un enfant de 10 ans reçoit GTA 5

Je me suis rendu compte en relisant l'article que je l'avais écris sur la violence, que j'avais en tête le cas d'un adulte ou d'un adolescent. Mais les actualités récentes avec la sortie de GTA5, et les histoires du style "un enfant de 10 ans qui va l'acheter seul au magasin" m'ont fait prendre conscience que je n'avais pas parlé du cas des jeunes enfants (jusqu'à 13 ans on va dire).

Alors voici ce que j'en pense : non, je ne pense pas qu'il soit bien de laisser regarder des images violentes à un enfant, que ce soit un jeu vidéo ou un film. Pour la même raison qu'il ne viendrait pas à l'esprit d'un parent (normalement) de montrer à son fils de 10 ans le dernier DVD porno qu'il a acheté, ou de l’emmener au cinéma voir le dernier épisode de Saw, je ne vois pas pourquoi il pourrait jouer à un jeu présentant des images violentes tels qu'un GTA.
Exposer un enfant à des images violente peut entraver son développement : un enfant découvre le monde et cherche ses repères, et construit sa personnalité future. L'exposition à des images violentes ne va pas lui permettre de comprendre ce qu'il regarde. Sans le transformer en un tueur psychopathe, cela pourrait tout de même le perturber ou lui provoquer des cauchemars.

le problème et la solution : les parents

Bien sûr, libre aux parents d'acheter le produit de leur choix à leur enfant, j'ai joué à des jeux violents dans mon enfance et je ne me porte pas si mal (je n'ai tué que 3 personnes le mois dernier !), mais qu'ils le fassent en connaissance de cause, en vérifiant que ce qu'ils font ne les choque pas. Il convient généralement de ne pas laisser un enfant seul face à des images violentes, la présence d'un adulte permettant de remettre les choses dans leur contexte.

Je tiens également à rappeler que comme pour les films, il existe des jeux tout publics, et des jeux pour adultes, et comme pour les films, il existe une classification pour aider à choisir : PEGI en europe (GTA 5 est classé dans les jeux déconseillés aux moins de 18 ans).

Pour finir

Dernière chose, si j'écris ce genre d'article, c'est parce qu'on lit trop d'articles qui diabolisent le jeu vidéo, tout cela à cause d'une méconnaissance du sujet. Le jeu vidéo n'est pas bon ou mauvais en lui même, c'est seulement un support de divertissement et les abus dont on entend parlé sont liés aux personnes et non pas aux jeux :

Est-ce que GTA 5 devrait être interdit ? Non.
Est-ce qu'il devrait être vendu à un enfant de 10 ans non accompagné ? Non

Je sais que je n'écris rien de très nouveau ni de très original, mais je constate souvent que le jeu vidéo est d'une part mal perçu par un public le connaissant mal, et d'autre part mal défendu par les passionnés. J'ai bon espoir qu'expliquant les choses calmement encore et encore, on peut espérer gommer les clichés qui salissent l'image du jeu vidéo.

2 commentaires pour “Violence et jeux vidéos : Les enfants

  1. Nymay dit :

    Salut à toi!
    Déjà, j'ai découvert ton site depuis peu et je le trouve très intéressant (surtout la musique de jeux <3 The Glory Days <3 ) et fourni, j'ai compris hotline miami grâce à toi ^^
    (Je dis juste ça pour te rammollir le cerveau et le modeler ensuite, ne le prend pas comme de la franchise)
    J'ai exactement 14 ans, presque 15, et bon, je suis encore un "enfant", alors je dois bien me défendre...
    C'est sûr que un gamin de 10 ans qui s'achète GTA, et ba, je me demande quel est le vendeur.
    Après, pour la violence et tout ce qui va avec, je suis moins daccord. Il faut dire qu'a 12 ans je jouais déjà à BO2 par l'intermédière de mon frère, et j'en ai conclu que j'étais trop jeune... Ne dites pas que je suis un "surdoué", génie" etc pour penser ça, mais j'étais réaliste, mais bon, je m'égare (bon hum hum)
    J'ai envie de dire, les enfants sont confrontés à la violence depuis tout petit. Les fils de gamin, yen a toujours une touche, et si on veut supprimer la violence, il faudrais aller jusqu'où? Les rackets, sa existe, alors on supprime l'école? Les parents pensent au divorce, alors on les met chez d'autres "parent"? On devrais ne pas parler de la mort? J'usqu'à quand, jusqu'a où?
    Ceci n'a aucun sens, les phrases et idées ne sont pas structurées, mais bon, juste pour te dire que les "enfants" peuvent réfléchir au sens propre, et je pense que, malgrès la bonne idée qu'est de garder un adulte près de soi, je pense que tu sais très bien que les enfants sont des enfants, et nous sommes nés dans le monde technologique... Je le voie, je dépasse déjà en connaissances sur l'informatique mon père qui travaille presque dedans...
    Bon, encore une idée qui n'a aucun rapport avec les pixels, donc concluons: la classification par âge est vraiment, mais alors complètement stupide (pour pas dire idiote etc). Sa dépend surtout de notre mentalité, celui qui va jouer à GTA à 9 ans pourra très bien séparer la réalité et la fiction game-ique, sa dépend de tout et de rien. Bon, je m'égare! C'est une fatalité, chez moi.
    Bien à toi dirais les gens civilisés (je joue à Hotline Miami namého).
    Continue tes articles ;)

  2. Skritz dit :

    Hello

    Bon, tout d'abord, je ne pense pas que tu ais besoin de te "défendre", d'autant plus que tu es plus dans la catégorie "d'un adulte ou d'un adolescent" (voir première phrase). De plus, je ne dis pas qu'il faut supprimer la violence ou qu'on doit protéger à tout prix les jeunes et j'ai moi aussi regardé mon quota d'images violentes quand j'étais petit.

    Cependant, les jeux vidéos ont une mauvaise image au près de la presse et de nombreux parents. Pourtant, énormément de gens y jouent et la quasi totalité des enfants. Le jeu vidéo souffre aussi du même problème que les dessins animés japonais dans les années 90. Les "adultes" pensaient que tous les mangas étaient destinés à de jeunes enfants et ils ont donc importé tout et n'importe quoi pour en mettre dans le club dorothée. Résultat, on trouvait que ces dessins animés japonais étaient violents et qu'il fallait les interdire.

    Pour les jeux vidéos c'est la même chose, on associe ça à un loisir pour enfant. Alors que c'est comme les films, il y en a pour tous les ages et pour tous les goûts. Et oui, je pense que les parents devraient s'informer un minimum sur ce qu'ils achètent à leurs enfants, ça me parait être le minimum. Il est très facile de prendre quelques minutes pour s'informer sur un jeu, il suffit de faire une courte recherche sur internet, de regarder un trailer, d'aller dans un magasin demander conseil à un vendeur... Pegi n'est qu'une indication, ce n'est surement pas parfait, mais ça donne déjà.

    Encore une fois, les enfants regarderont toujours des images violentes et ils s'amuseront toujours autant avec des jeux violents, mais je ne peux pas m'empêcher de penser que les parents qui souhaitent interdire les jeux vidéos sont les mêmes que ceux qui achètent n'importe quoi à leurs enfants sans se renseigner...

Laisser un commentaire