7 décembre 2017

Dropsy

J'avais commencé Dropsy il y a longtemps... Mais j'avais vite abandonné, je ne savais pas ce qu'il fallait faire, j'étais perdu. Et puis récemment j'ai eu envie d'y revenir, alors j'ai cherché une soluce et je l'ai suivi du début à la fin.

Ce n'est surement pas la façon idéale de découvrir un jeu mais je n'avais pas le courage de chercher. De toutes façons, je ne pense pas qu'il y a réellement de "bonne" façon de jouer, l'important est de tirer quelque chose de l'expérience.

Et j'en ai tiré de très bons souvenirs. Ce jeu est un digne héritier des vieux jeux Lucas Arts avec ses graphismes en 2D et son interface de point & click à l'ancienne.

Dropsy est un clown mais on nous annonce très vite que l'on ne va pas forcément passer notre temps à se marrer. La première quête nous demande en effet d'aller apporter un cadeau sur la tombe de la mère de Dropsy. On pourra d'ailleurs observer la petite "fête" d'anniversaire organisée par ce dernier dans sa tante avec la photo de famille et le petit chapeau pointu. Nous mettre déjà la larme l'oeil dès le début, ce n'est pas très sympa !

Ce n'est pas le seul malheur qui accable notre pauvre clown, car il est accusé à tort d'avoir causé un incendie et en conséquence, tout le monde le déteste. Mais Dropsy n'est pas du genre pessimiste car son but dans le jeu sera de faire un câlin à tous les personnages qu'il croisera dans son aventure. Il faudra les aider afin de leur montrer que Dropsy n'est pas quelqu'un de méchant : il a juste envie d'être aimé !

Le monde est très ouvert et nous laisse libre pour l'ordre dans lequel on résout toutes ces mini-quêtes. Le jeu ne possède pas de textes et il faudra comprendre ce que veulent les différents protagonistes à l'aide de dessins qui sont en général assez explicites. L'histoire n'est pas forcément fantastique et la fin est assez surprenante mais l’intérêt des différentes situations auxquelles on assistera compensent ces petits défauts.

Conclusion

Dropsy est un clown mal aimé, moche et même un peu effrayant mais c'est un des personnages les plus attendrissant que j'ai eu l'occasion de croiser dans un jeu.

Rien de révolutionnaire mais c'est vraiment une aventure simple, agréable, parfois drôle et parfois triste. Et puis ça fait quand même du bien d'aller distribuer de la gentillesse gratuitement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.