1 mai 2012

Le piratage

Le piratage est souvent décrié dans les médias, les gros producteurs s'en plaignent sans arrêt, voire même des artistes/auteurs qui lui attribuent l'échec de leur dernière oeuvre , ce qui a le don de grandement m'énerver.

Pirater c'est mal ?

Nous n'avons pas de l'argent à l'infini

"Tu ne serais donc qu'un infâme truand qui vole sans scrupule l'argent des jeunes artistes ?"

Non... D'ailleurs j’achète beaucoup de DVDs, je vais au cinéma, j’achète tous les jeux auxquels je joue (et je dois avoir une vingtaine de jeux auquel je n'ai jamais joué) et je privilégie les moyens légaux dès que possible (parfois, ces moyens n'existent pas : http://theoatmeal.com/comics/game_of_thrones).

Je peux me permettre d'acheter régulièrement des DVDs, mais avant que je travaille ce n'était pas possible : c'est tout simplement trop cher. Est-ce une raison pour se priver de la culture et du divertissement ? Certains pensent que oui...
Pourtant, il y a quelques années on enregistrait la radio ou la télé sur des cassettes, qu'on se prêtait, c'était déjà du piratage, mais on trouvait ça normal. D'ailleurs on ne parlait pas de piratage, mais de partage, et ça ne semblait pas spécialement poser de problème.

Le piratage, c'est de la pub gratuite

Le piratage permet aux produits de se faire connaitre, et au bouche à oreille de fonctionner :

Le jeune Bertrand a piraté un jeu, l'a trouvé génial et en a parlé à sa classe pendant la récré. Résultat 4 de ses camarades l'ont commandé au père noël ! C'est un exemple un peu naïf certes, mais c'est quelque chose qui se produit souvent.

La loi Hadopi se vente d'aider les jeunes artistes. Je connais des groupes amateurs qui rêveraient qu'on pirate leurs albums, car ce qu'ils veulent c'est être entendus ! D'ailleurs The Pirate Bay l'a compris et propose aux artistes de mettre en avant leurs créations sur leur célèbre site de téléchargement.

Pirater ça ne veut pas dire "ne pas acheter"

Non, la copie ce n'est pas du vol, si je prend un vélo qui n'est pas à moi, le propriétaire l'a perdu, si je copie un fichier, il y en a maintenant deux.

Mais le raccourci est trop facile et les statistiques qu'on voit parfois sur "l'argent perdu à cause du piratage" ne peuvent pas être plus éloignées de la réalité. Si 30000 personnes téléchargent un fichier, ça ne veut pas dire qu'ils comptaient l'acheter. Si le produit est bien, il se vendra, mais si c'est de la merde, c'est normal que personne ne l'achète, pas la peine d'accuser le piratage.

Mais pour moi, le plus gros problème   c'est que...

Les produits piratés sont de meilleur qualité que leurs versions légales

Souvent les producteurs souhaitent protéger leurs oeuvres, et éviter le piratage, mais moi j'ai plutôt l'impression d'être puni pour avoir acheté un produit. Quelques exemples :

Les pubs

Les pubs obligatoires et les avertissements sur le piratage, ils ne sont pas présents dans le fichier .avi qu'on trouve sur Bittorent. Sans parler de l'horrible spot publicitaire qu'on nous force à regarder et qu'on trouvait au début des DVD il y a quelques années, beurk.

Le concept m'a toujours étonné d'ailleurs : si j’achète le produit, on me prend 5 minutes pour me sermonner sur la fait que "le piratage c'est mal". Si je le télécharge, je n'ai plus l'avertissement.

Les protections anti-copie

Les protections anti-copie qui empêchent tout simplement de LIRE le DVD et autres DRM, il faut arrêter, sérieusement.

Récemment, on m'a offert 2 DVDs d'humour (Studio canal et TF1 vidéo), je me suis dit "cool, je vais les lire sur mon pc tout en jouant à un jeu vidéo sur mon deuxième écran". Résultat : impossible à cause du dispositif anti-copie !

Et le comble, c'est que je ne me suis pas démonté, j'ai insisté et j'ai finalement pu les lire sur mon pc. Comment ? En les COPIANT sur mon ordinateur avec un logiciel tout simple...
Pour résumer, j'ai contourné la protection anti-copie qui m'empêchait de lire mon DVD en copiant le DVD...

L'obligation de créer un compte ou/et d'enregistrer son jeu en ligne

Rien de plus agaçant. Pour un jeu en ligne je peux comprendre, mais pour un jeu solo ??

L'exemple qui me reste en travers de la gorge, c'est GTA 4  sur PC. Il tourne sous Steam, mais il faut ensuite se connecter à un compte Microsoft Live, et comme ça n'est pas suffisant, il faut ensuite créer un compte Rockstar Games, du vrai bon foutage de gueule, pour finir avec un jeu buggé et injouable.

Conclusion

Je ne dis pas que le piratage c'est bien. Je ne soutiens pas ceux qui ont pris l'habitude de ne rien acheter et télécharge systématiquement tout ce qu'ils regardent. Je dis juste que le piratage ce n'est pas aussi grave qu'on veut nous le faire croire, et qu'il y a autant d'effets positifs que négatifs (voir les études concernées), et que vouloir supprimer le piratage est un combat perdu d'avance.

Tant que le besoin existe, l'offre existera, elle se transformera et s'adaptera en fonction des moyens mis en places. Pour moi, le meilleur moyen de contrer le piratage, c'est de le concurrencer. En améliorant la qualité de l'offre et en livrant des produits plus simples et qui donnent envie d’être acheté.

Le produits ne sont pas toujours piraté pour des questions d'argent, mais parce qu'ils proposent un meilleur service bien plus pratique que leur version "officielle". Suivre l'exemple de sites comme Steam, Amazon, Gog.com qui tentent de tirer les prix vers le bas et qui proposent des services simples et attractifs...

2 commentaires pour “Le piratage

  1. Skritz dit :

    Un documentaire très intéressant sur la copie : http://coagul.org/drupal/publication/t%C3%A9l%C3%A9chargement-documentaire-copier-nest-pas-voler

    Il est un peu long à démarrer, mais très intéressant au final (dispo en streaming ici : http://blip.tv/coagul/copier-nest-pas-voler_720p_xvid_mp3_stfr-5168146 )

Laisser un commentaire