4 novembre 2017

Soulless: Ray Of Hope

Je suis toujours à la recherche de jeux rappelant les sensations apportées par Limbo. Malheureusement, celui-ci a été beaucoup imité mais rarement égalé. Beaucoup de clones sont sur la bonne voie mais manquent de finition et ne parviennent pas suffisamment à se démarquer de leur modèle pour avoir être perçus autrement qu'un "Limbo en moins bien".

Soulless: Ray Of Hope fait hélas partie de ceux-la. Le jeu est presque bien mais possède de nombreux petits défauts. Ils ne seraient pas trop graves pris séparément mais ils viennent s'empiler et finissent par nuire trop fortement à l'expérience de jeu.

Visuellement, c'est plutôt réussi, les graphismes sont très mignons et colorés. On a envie d'explorer ce monde, jusqu'à ce qu'on commence à nous déplacer... Les animations sont en effet très minimalistes et notre personnage est très raide. Les morts sont fréquentes et leur mise en scène est très étrange car elle est particulièrement insipide : notre personnage disparaît simplement accompagné d'un bruit aigu plutôt mignon. Au lieu de ressentir un fort impact lorsqu'on fait une erreur, les morts sont donc plus agaçantes qu'autre chose.

C'est tout le paradoxe de ce jeu d'ailleurs, il y a sans arrêt un mélange de "mignon" et de "glauque". Vous pourrez me faire remarquer que Hollow Knight fait la même chose et que dans ce dernier, cela fonctionne très bien. Mais dans Soulless, tout est tellement mal fignolé qu'il est difficile de rentrer dans l'ambiance.

Ce n'est pas uniquement un soucis visuel car notre avatar est vraiment lourd à manier et les contrôles manquent de fluidité. Il est par exemple impossible d’enchaîner 2 grands sauts d'affilés car il y a un petit temps de récupération lorsqu'on retombe, ce qui est un peu embêtant pour un jeu de plateformes... C'est dommage car ces phases sont par ailleurs assez bien conçues. Les énigmes sont également intéressantes mais possèdent elles aussi leurs défauts. Il est notamment possible de rester bloqué lorsqu'on rate un puzzle, sans solution pour recommencer autre que de revenir au menu.

Bon point pour les musiques qui sont très belles mais là aussi il y a parfois des soucis car il arrive que les changements se produisent de façon brutale. De façon plus générale, le rythme du jeu est un peu bancal, avec des dialogues qui arrivent parfois sans que l'on comprenne trop ce qu'on nous raconte et une fin qui nous laisse un peu sur notre faim.

Conclusion

Assez décevant, Soulless: Ray Of Hope possède de bonnes idées ainsi que de superbes graphismes et musiques.

Mais tout ça est gâché par un cruel manque de finitions et une jouabilité désagréable. Avec un peu moins d'amateurisme, ce jeu aurait pu être vraiment excellent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.