18 décembre 2015

The Talos Principle

Lorsque l'on critique un jeu, on a souvent envie de le comparer à ses principaux rivaux. Ainsi, The Talos Principle se retrouve souvent réduit à être "le successeur de Portal" ou se retrouve au centre de débats tels que "Portal 2 vs The Talos Principle".

Il faut avouer que l'on peut effectivement trouver des similitudes entre ces jeux : ce sont tous deux des puzzles à la première personne, ils sont tous deux dotés d'un game design incroyablement travaillés et possèdent des univers originaux et riches. Hum... Vu comme ça, il y a peut-être pire que d'être comparé à Portal finalement...

the-talos-principle

Des niveaux très travaillés

La première chose remarquable dans The Talos Principle, c'est à quel point le game design est travaillé et bien fichu. Il fait partie de ces jeux qui parviennent à nous apprendre ses règles par le gameplay. Ainsi, il n'y a pas de tutorial, le jeu nous fait découvrir son univers tout en douceur et nous laisse le loisir d'explorer par nous même. Chaque nouvelle mécanique est d'abord introduite par un puzzle très simple et très linéaire pour ensuite proposer plus de complexité.

Un soin immense a été apporté à chaque élément composant les niveaux et le jeu est bourré de détails destinés à le rendre plus agréable. Par exemple, des panneaux sont placés un peu partout dans les zones qui séparent les différents puzzles. Ils nous permettent d'une part de nous repérer facilement dans le monde, mais nous indiquent également si nous avons résolu ce puzzle et si il reste des secrets à trouver. Autre exemple : même s'il existe un bouton "reset", il est très rare de se retrouver bloqué dans une salle. Les designers ont localisé les endroits où l'on risquait de se retrouvé bloqué et y ont judicieusement ajouté des échelles pour sortir.

Concernant les mécaniques de jeu, je vous laisse les découvrir par vous même, mais sachez que les énigmes sont très intéressantes et très ingénieuses. Tout le jeu a été "designé" avec amour, et il est difficile de s'énerver où d'en ressortir frustré. Les différentes zones sont ainsi numérotées, et un ordre de difficulté progressif est proposé au joueur. Pourtant, le jeu n'est absolument pas linéaire, et il est donc possible dès le départ de se rendre presque dans n'importe quelle salle, ou bien d'abandonner une énigme pour revenir plus tard. Il est d'ailleurs préférable de faire une pause plutôt que de s'acharner, car la solution viendra souvent plus facilement après avoir faire autre chose pendant un moment.

Des thèmes intéressants

The Talos Principle est un excellent jeu de puzzle, mais il ne se contente pas de ça. Coécrit par Tom Jubert, déjà auteur sur l'excellent "The Swapper", le scénario est plutôt ambitieux et aborde des thèmes assez similaires à ce dernier, à savoir des questionnements sur l'esprit, et sur ce qui fait de nous des humains.

On incarne un androïde plongé dans un monde qui mélange les décors de l'antiquité (Egypte, Grèce...) avec des environnements plus futuristes mais toujours vides d'hommes. Nous y sommes guidés par une mystérieuse voix prétendant être une divinité nommée Elohim qui nous incite à résoudre ses puzzles mais nous interdit formellement de visiter une l'étrange tour surplombant la zone.

Très vite, les questions se bousculent  : qu'y a-t-il dans cette tour ? Qui laisse tous ces mystérieux messages un peu partout sur les murs ? Où sont passé les humains ? Qui est ce personnage qui nous questionne sur notre humanité et qui s'amuse à pointer toutes les incohérences de nos réponses ?

La majorité du scénario est ainsi raconté sous forme textuelle via des ordinateurs que l'on peut trouver un peu partout. Ils possèdent chacun une petite quantité de données, sous formes de mails d'archives à lire ou de morceaux de messages. On ne sera jamais bloqué dans une cinématique et on pourra consulter l'histoire à n'importe quel moment, en fonction de notre envie. Les plus allergiques à la lecture s'ennuieront sans doute, mais j'ai trouvé que ça offrait une pause agréable entre deux puzzles ainsi qu'une récompense satisfaisante pour notre progression. Le gameplay et le scénario sont ainsi bien séparés et il est donc possible de se concentrer uniquement sur les puzzles si c'est la seule chose qui vous intéresse.

Autre point intéressant : une bonne partie de l'histoire est cachée. Ainsi, même si l'on est sans arrêt guidés par les panneaux, l'exploration est fortement récompensée. On pourra ainsi trouver quelques surprises si on prend la peine de sortir des sentiers battus, comme par exemples des terminaux cachés qui nous offrent un peu plus de détails sur les événements passés. Il existe également des tonnes "d'easter egg" bien cachés, ainsi qu'une fin différente pour laquelle il faudra parvenir à obtenir toutes les étoiles, qui représentent des puzzles bien plus difficiles et créatifs que le jeu de base.

Conclusion

Intéressant, ingénieux et très bien réalisé. Un indispensable pour tous les amateurs de puzzles et un achat à considérer très sérieusement pour tous les joueurs en général.

Bonus : l'extension Road to Gehenna

Pour terminer cette review, quelques mots sur l'extension :

Si vous avez adoré l'original, Road to Gehenna est l'une des extensions les plus parfaites que l'on aurait pu imaginer. Elle ne révolutionne pas le concept mais elle utilise brillamment tous les éléments intéressants de The Talos Principle pour y ajouter de nouvelles idées.

La difficulté est assez élevée, d'un nouveau équivalent ou supérieur aux derniers puzzles du jeu de base. Heureusement, ils sont toujours aussi intéressants, et les développeurs ne sont pas tombé dans la facilité en nous proposant des tonnes des nouvelles mécaniques. Au contraire, Road to Gehenna utilise moins de mécaniques que son aîné et revient au fondamentaux en inventant de nouvelles façons d'utiliser les éléments de base.

Les puzzles utilisent également bien plus l'espace, avec des zones très vastes et aérées, ce qui rend la recherche des étoiles toujours aussi compliquée ! Petite déception tout de même concernant l'exploration qui se révèle très limitée. Même si les cartes sont immenses il y aura bien moins de surprises à découvrir qu’auparavant.

L'histoire est toujours intéressante et surtout, les terminaux sont utilisés d'une façon nouvelle dans cet épisode. Au lieu de fouiller dans dans des logs d'IRC ou de mails, on se promène cette fois dans un forum très actif. Les différents acteurs de ce forum ont chacun leur personnalité et réagissent à votre présence et aux événements qui se déroulent à l'extérieur. Il y a également beaucoup d'histoires à  lire et de mini jeux. Si vous n'aimez pas passer du temps sur ces terminaux informatiques, vous passerez à coté d'une grosse partie du contenu de l'extension.

Conclusion de Road to Gehenna

Certainement pas un achat indispensable, c'est en revanche une bonne extension pour ceux qui ne sont pas rassasiés par la quantité de puzzles trouvés dans le jeu original.

1 commentaire pour “The Talos Principle

  1. Antoine dit :

    J'ai beaucoup aimé, par contre j'ai trouvé que les traductions en français des logs étaient très mauvaises. Au point que certaines phrases n'avaient aucun sens. J'espère que ça a été corrigé dans des maj.

Laisser un commentaire