23 décembre 2016

Westerado: Double Barreled

Dans la série "imparfait mais intéressant", je vous présente Westerado: Double Barreled !

Le concept est plutôt sympa : on y incarne un jeune cow-boy qui découvre sa famille massacrée et leur ferme brûlée (oui, ça ce n'est pas sympa je vous l'accorde). Le but du jeu consistera donc à mener l'enquête auprès des villages proches pour découvrir qui a fait le coup et pouvoir ainsi se venger.

Westerado possède donc un coté "open world" très sympathique. L'assassin est aléatoire, on s'y promène librement et il n'y a pas réellement de cheminement type. On pourra donc interroger à peu près n'importe qui pour tenter de trouver un indice nous rapprochant de la personne que l'on recherche. Le premier défaut du jeu se trouve d'ailleurs dans ce coté très artificiel de l'enquête. Il s'agit en fait de terminer des petites missions pour obtenir un indice en guise de récompense. Finir le jeu revient donc simplement à terminer suffisamment de quêtes pour arriver jusqu'à l'assassin.

Heureusement l'humour est omniprésent, les quêtes sont variées et au final ce n'est qu'un prétexte pour explorer cet univers bien rempli ! On se sent parfaitement libre de nos actions et il est tout à fait possible d'oublier un moment notre enquête pour simplement partir chercher des petits boulots et gagner un peu d'argent. Il y plein de mini-jeux, les dialogues (en anglais au passage) sont souvent amusants et le jeu possède une vrai ambiance.

Concernant les combats, Westerado possède la aussi un système original utilisant 3 boutons : un pour recharger, le second pour tirer et le dernier pour sortir ou ranger son arme. Il est possible de sortir son arme à n'importe quand, même pendant les dialogues pour intimider voir même tuer quelqu'un par exemple. En revanche, les combats sont très limités et vite ennuyeux. Il est uniquement possible de tirer à l'horizontale et il faut donc simplement attendre qu'un ennemi passe devant notre ligne de tir tout en essayant d'éviter les balles lorsque l'on recharge.

J'ai lu de nombreux commentaires se plaignant de la taille du monde mais je l'ai personnellement trouvé plutôt riche et il ne faudrait pas qu'il soit plus grand. Après tout, on n'est pas dans un Fallout et ce n'est pas ça qu'il faut attendre. En effet, Westerado devient très vite répétitif et il ne faut pas espérer y passer des dizaines d'heures Ce n'est pas bien gênant, car pour moi c'est vraiment un jeu "concept" qui devient vite lassant après 1 ou 2 parties.

Conclusion

Un jeu plutôt original et plein de bonnes idées. Par contre, Westerado n'est pas sans défaut : il est un peu cher, les mécaniques sont vites répétitives et il est uniquement en anglais.

Vendu à 15€, il faudra donc le réserver aux curieux ou attendre une bonne promotion !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.