24 janvier 2015

Electronic Super Joy

Electronic Super Joy

Mme Thavaud : Bon, les enfants, aujourd'hui nous allons poursuivre notre série d'exposés. Aujourd'hui, c'est au tour de Lucas qui va nous présenter... Electronique... super joie ?

Lucas : Oui, alors donc, mon exposé sera constitué de trois parties. Donc la première partie ça sera l'histoire. Alors c'est l'histoire d'un type, en fait c'est nous qui jouons le type, donc ce type il s'est fait voler ses fesses par un sorcier, et donc il va essayer de retrouver ses fesses et combattre le sorcier. Et aussi un moment le pape il devient fou et il faut le combattre dans sa soucoupe volante, mais heureusement des gens nous aident.

Mme Thavaud : Retrouver ses quoi ?

Lucas : Heu, donc pour la deuxième partie, je vais parler de la musique, car honnêtement elle déchire trop. C'est genre de la techno, et c'est vraiment trop rapide et vraiment trop bien. Alors en plus les sons sont excellents et aussi quand on utilise des checkpoint, il y a des femmes qui font "oh yeah" ou des types qui font "Hou la la" !

Mme Thavaud : ...

Lucas : Alors en fait, maintenant pour ma troisième partie, donc je vais parler du gameplay. Donc en gros il faut sauter dans les plates-formes en évitant tous les missiles et les ennemis. Et donc, des fois on a des pouvoirs, genre on peut écraser les missiles, mais ça dépend des niveaux.

Mme Thavaud : Bon... Est-ce que quelqu'un a une question ?

Audrey : Est-ce que c'est dur ?

Lucas : Alors en fait, c'est vraiment pas facile, et certains niveaux j'ai pas mal crié, mais bon, heureusement on peut réessayer plein de fois, et il y a les checkpoints, donc ça va. Mais c'est bien dur oui.

Cyprien : Est-ce que c'est qu'il y a des DLC comme dans Call of ?

Lucas : Alors déjà il y a pas mal de niveaux, et il y a des niveaux à débloquer, mais c'est pas payant, faut juste trouver les étoiles et c'est pas facile. Sinon il y a un genre de DLC qui s'appelle Groove City, c'est pas bien long, mais il y a pas besoin du jeu pour l'acheter.

Mme Thavaud : Bon, merci Lucas. Je vais rester sur Candy Crush et je vais aller prendre un Advil maintenant...

Conclusion

Un excellent jeu, pêchu, déjanté et très coloré dotée d'une très bonne bande son.

A oublier pour les allergiques à la musique électronique et aux décors trop flashy. Pour les autres, n'hésitez-pas, la durée de vie n'est pas énorme mais le prix est plutôt honnête.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.