15 décembre 2012

Hotline miami : action rétro psychédélique

Aujourd'hui, je tiens à vous présenter mon dernier coup de coeur : Hotline Miami, un petit bijou réalisé par 2 développeurs indépendants. C'est un jeu d'action très nerveux, aux graphismes et à la narration très originale. Le principe est simple : il faut tuer tout le monde...

Un jeu très rapide et ultra fun

Pour avoir une chance de terminer un niveau, il va falloir commencer par apprendre et observer. Il s'agira de planifier sa route : comprendre les déplacements des ennemis, trouver les plus simples à éliminer discrètement et repérer le meilleur trajet. Le combat au corps à corps est risqué mais permet d'être discret, tandis que les bruits d'armes à feux attirent fatalement les ennemis les plus proches.

Une fois lancé, il faut être rapide et précis. Un tir raté et c'est fini car les ennemis ont des réflexes surhumains et se retournent instantanément pour riposter. Heureusement, comme dans un Super Meat Boy, une pression sur la touche R permet de revenir instantanément au début de l'étage et de réessayer. Il n'y a aucune coupure dans l'action, la musique continue, et la mort n'est jamais frustrante, elle permet seulement d'essayer une nouvelle stratégie jusqu'à avoir la technique et l'exécution parfaite pour terminer le niveau.


Une réalisation et des musiques qui déchirent

La violence est très présente, c'est bien normal car c'est le thème principal du jeu. On a donc droit à un nombre d'animations de morts innombrable, et à énormément d'armes. Vous pourrez tuer par balle, découper vos adversaires à la machette, les assommer avec une porte puis les achever une fois à terre... A déconseiller aux allergique à la violence donc, mais les autres seront ravis !

Les captures d'écran ne vous feront peut être pas rêver, surtout si vous êtes allergique au pixel art, mais croyez moi, une fois en mouvement c'est juste magique : les graphismes sont un bonheur et ils sont en fait très détaillés, les animations sont excellentes et la lisibilité de l'action est très bonne. Les couleurs et les effets sont psychédéliques, et le tout est parfaitement accompagné par les musiques et les bruitages parfaits.

Tous les éléments qui composent le jeu se complètent parfaitement pour atteindre un objectif : nous faire ressentir l'adrénaline du tueur fou que l'on incarne. L'action est rapide, les images sont brutales et la musique accompagne l'action par son rythme endiablé. On enchaîne les morts et les meurtres sans interruption jusqu'à réussir le niveau parfait. A ce moment, la musique s'arrête, le calme revient et on doit retourner sur nos pas, en étant forcé d'observer le carnage que l'on a accompli.

Une narration intéressante

L'histoire est très bien amenée : elle se fait discrète au début du jeu, on nous donne quelques indices, mais globalement on n'y prête pas vraiment attention. Chaque niveau suit le même schéma :

On reçoit un mystérieux message sur notre répondeur, qui nous demande de nous rendre à une adresse précise et on monte dans la voiture. Une fois arrivée sur place on enfile un masque d'animal et on massacre tout le monde étage par étage. Après cette phase d'ultra violence, retour à la voiture ou une petite scène "banale" nous attends : le personnage va s'acheter à manger ou louer un film chez un sympathique commerçant.

Mais à peine s'est-on habitué à cette routine qu'elle commence à être perturbée par des évènements de plus en plus troublants... L'histoire s'accélère très rapidement vers la fin du jeu, et de la même façon que dans le film Drive (dont le réalisateur est remercié dans les crédits du jeu), tout s'accélère d'un coup et les questions pleuvent : "Que se passe-t-il ?" "Qui laisse ces messages sur notre répondeur ?" "Qu'est-ce qui est réel ?"

La fin risque de s'avérer un peu surprenante, car elle ne répond pas à grand chose, mais c'est la que j'ai vraiment eu envie d'en savoir plus et de comprendre. L'histoire est bien plus riche et complexe qu'il n'y parait : sans vouloir spoiler, sachez que le générique n'annonce pas la fin du jeu, et que des éléments de surprises apparaissent ensuite. Il existe également une fin alternative, dissimulée dans les niveaux sous formes de pièces de puzzle. On peut aussi trouver beaucoup d'informations dans ce jeu, mais elles ne sont pas mis en valeur, il faut comprendre ce qui se passe vraiment et observer les détails.

En résume

Le jeu est difficile, ultra rapide et fun, c'est un bonheur à jouer. Les phases d'actions frénétiques et ultra violentes sont très jouissives, le tout rythmé par une musique excellente, à découvrir sur Soundcloud. C'est un vrai jeu à skill, on meurt seulement par notre faute, et on devient meilleur tout en jouant.

Le jeu possède une durée de vie d'environ 5 heures, et surement plus si vous voulez le terminer plus en profondeur, ou débloquer tous les masques. Il est en vente sur Steam ou sur gog.com

3 commentaires pour “Hotline miami : action rétro psychédélique

  1. Raveins dit :

    Mon jeux de l'année (claque de la décénnie aussi), assurèment. Quelle plaisir de donner un coup de batte de baseball dans la geulle. La violence qui ressuit le pari de n'être jalmais derengente, toujours fun, un vrai defouloir. Le meilleur rester qu'après l'avoir fini trois fois, j'y reviens encore avec plaisir et sans me lassé. D'hommage qu il n'y ai pas d'editeur de niveau (sa serait un vrai plus pour la durée de vie) et encore des bug non corrigés mais franchement, ce jeux vaut vraiment le coup. Et très bon test:)

  2. Raveins dit :

    Et j'ai même pas parlé de l'ambiance, unique en son genre. (dsl pour le double post)

  3. Vico dit :

    De même pour moi, un des meilleurs jeux de l'année. Je le refais pour la 3ème fois avec plaisir. Toujours aussi jouissif, bien mené du début à la fin. Une vraie perle !

Laisser un commentaire