5 août 2016

Stories: The Path of Destinies

Voici une bonne surprise pour aujourd'hui avec un jeu relativement simple mais assez original.

Stories

Stories: The Path of Destinies nous propose de jouer à une sorte de "livre dont vous êtes le héro". Entre chaque niveau, un choix nous est proposé et l'histoire changera radicalement en fonction de nos décisions. En une petite heure, on arrive à la fin du jeu mais nos premières parties se solderont invariablement par une mauvaise fin pour notre héro. Le jeu nous propose alors de recommencer en essayant de faire d'autres choix.

Toutes ces histoires et ces échecs nous permettent d'en apprendre plus et nous ouvrent de nouvelles possibilités pouvant s'avérer utiles pour faire des choix différents. On pourra par exemple apprendre que tel personnage est en fait un traître et se voir proposer la possibilité de le manipuler pour les parties suivantes.

Concernant le gameplay en lui même, ils s'agit d'un jeu d'action vu de dessus assez classique. Le système de combat est simple mais sympathique à la Batman. Il consiste d'enchaîner les attaques et d'appuyer sur la bonne touche pour parer lorsqu'un point d’exclamation apparaît au dessus d'un ennemi.

En plus de découvrir de nouvelles histoires, on peut monter en niveau et ainsi débloquer quelques améliorations augmentant les possibilités offertes en combat et améliorant notre mobilité. On peut aussi fabriquer des épées qui ont chacune leur pouvoir spécifique mais qui servent aussi de clé : elles se révéleront très utiles car ces portes cachent souvent des chemins alternatifs, des coffres ou des petits secrets.

La réalisation est irréprochable : les niveaux sont superbes et la caméra joue avec la profondeur de champ pour nous montrer ce qui nous attends et donner une bonne sensation de hauteur à aux niveaux. Le jeu possède également beaucoup d'humour et un ton très léger malgré une trame de fond très sombre. A l'instar de Bastion, un narrateur raconte l'histoire mais s'amuse également à commenter les actions un peu idiotes de notre personnage comme lorsque l'on s'amuse à détruite les objets du décors.

Malheureusement, la rejouabilité n'est pas si bonne qu'on aurait pu le croire. J'avais tout d'abord envie de jouer encore pour découvrir les autres fins mais le jeu n'aide pas vraiment à ça. On ne peut pas couper les dialogues ni les cinématiques qu'on a vu des dizaines de fois et les combats deviennent ridiculement facile assez rapidement.

Bref, une fois la "vrai" fin du jeu atteinte, Stories perd énormément d’intérêt et ressemble alors plus à un Diablo, un Diablo sans loot et sans difficulté. On relancera peut être le jeu de temps à autres pour compléter l'une des histoire restante mais peu de joueurs auront envie de découvrir les 24 histoires promises et s'arrêteront à 5 ou 6.

Conclusion

Une excellente variante du livre dont vous êtes le héro. Dommage que le jeu soit si court car après avoir vu la "bonne" fin il n'y a plus vraiment d’intérêt à continuer.

15€ pour 4 ou 5 heures de jeux : à vous de voir si cela vous parait suffisant pour justifier l'achat. Sinon, attendez une promotion car l'aventure est très agréable.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.