28 juillet 2016

Furi

Furi est un jeu de type "boss rush" mélangeant duel au au sabre avec des éléments de shoot'em up. Un grand soin a été apporté au design et à la musique.

Furi (1)

En effet, l'apparence visuelle de Furi ne laisse pas indifférent et possède un style très particulier. Il faut noter que le dessinateur de Afro Samurai est responsable du design des ennemis et une ambiance très "manga" se dégage de l'univers et des graphismes.

Chaque boss possède sa propre personnalité et son propre style. Les combats sont très longs et sont découpés en différentes phases qui s'apparentent un peu à des rounds de boxe. Après chaque round gagné, les boss deviendront de plus en plus difficiles et gagneront de nouvelles attaques. Les combats sont longs, parfois épuisants et il faudra être endurant pour en venir à bout.

Les mécaniques des combats sont à la fois très simples et très efficaces. On dispose en tout et pour tout d'une attaque au corps à corps, d'un tir à distance, d'un dash et d'une parade. On apprend à jouer en quelques minutes mais il faudra des heures pour venir maîtriser ce système de jeu qui s'avère finalement très riche.

Furi nous donne en effet beaucoup d'outils pour gérer une même situation : il sera presque toujours possible d'esquiver les attaques avec le dash mais il est également possible d'utiliser la parade pour renvoyer les tirs ou encore utiliser son arme pour les détruire. Parfois, le mieux sera simplement de contourner les tirs en se déplaçant ou de se cacher derrière un mur.

Il est également possible de "charger" les attaques pour créer des versions plus puissantes. On peut par exemple dasher beaucoup plus loin ou émettre des tirs et des coups d'épée bien plus puissants. Cela demande une bonne anticipation des mouvements de l'adversaire car le fait de charger nous laisse complètement vulnérable mais cet élément devient très puissant lorsque l'on commence à maîtriser les combats.

Précision importante : Furi est très difficile et il sera impossible de passer un combat en bourrinant. Une bonne défense est récompensée et les parades réussies rendent même de la vie. Il faut posséder de bons réflexes et bien défendre en attendant le moments où le boss devient vulnérable. Les fenêtres pour attaquer sont courtes et les ennemis sont rapides et ne manqueront pas d'esquiver les tirs chargés.

Heureusement, le jeu est d'une très grande clarté et il est facile d'identifier les attaques qui se détachent très bien du décors. Le son est également un outil très efficace et on entendra toujours le même bruit typique lorsqu'il sera possible de parer au corps à corps par exemple. Seul petit reproche : la caméra ne permet pas toujours une lisibilité parfaite de l'action lorsque notre personnage est en haut de l'écran et que le boss est de dos.

Dernier point mais non des moindres, l'ambiance sonore est particulièrement réussie. Le jeu est doublé en 3 langues et personnellement j'ai trouvé que le japonais s'accordait particulièrement bien avec l'ambiance !

La bande originale est géniale (allez-donc écouter ou l'acheter) et accompagne très bien le gameplay. J'adore le fait que la musique change suivant les phases du boss : elle devient plus intense au fur et à mesure que les patterns se compliquent. Le combat monte petit à petit en intensité, ce qui rend l'action particulièrement épique dans les dernières phases !

Conclusion

Une très bonne surprise que je n'attendais pas. Un design et une musique excellente qui accompagnent parfaitement des combats épiques.

Un jeu très difficile qui propose une grosse marge de progression ainsi que des mécaniques à la fois simples et riches.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.