3 octobre 2019

Zero Escape : Zero Time Dilemma

Zero Time Dilemma est le 3e et dernier épisode de la trilogie Zero Escape. Si les précédents épisodes sont jouables indépendamment, celui-ci est avant tout destiné aux personnes ayant terminées 999 et Virtue Last Reward. On y retrouve en effet plusieurs personnages bien connus et l'histoire vient conclure celle du second opus qui s'était quelque peu terminée sur un cliffhanger.

Le concept ne vient pas bouleverser nos habitudes, on alterne entre des scènes très orienté sur la narration, cette fois-ci principalement composé de scènes cinématiques avec puzzles à résoudre. Les énigmes du type "escape game" sont toujours au rendez-vous et se révèlent globalement intéressantes. J'ai trouvé que leur difficulté était cette fois très aléatoire, certaines salles sont très simples et d'autres m'ont paru très tordues. Les environnements sont moins vastes que dans Virtue's Last Reward, ce qui n'est pas un mal car la navigation était parfois pénible. Ici, il y a souvent 1 seule pièce, dans laquelle on peut tourner en 3D.

Le design graphique a pas mal changé, c'est un peu perturbant mais ce n'est pas vilain. En revanche, l'animation est quasiment inexistante. Les dialogues sont intégralement doublés mais la synchronisation labiale est catastrophique en anglais et le jeu utilise énormément de hors champ pour cacher la misère. Le début de l'aventure est donc un peu difficile mais le visuel est de loin la raison la chose qui perturbe le moins et il y a d'autres soucis qui m'ont empêché de rentrer dedans au départ :

Tout d'abord, nous ne sommes plus amené à diriger un seul protagoniste faisant équipe avec différents personnages. Cette fois-ci, les participants du "jeu" sont divisés en 3 équipes qui ne changeront jamais. Chaque équipe possède un leader et ce sont eux que l'on va incarner. On n'est donc connecté à personne en particulier et il a été difficile pour moi de m'attacher à qui que ce soit. D'autant plus qu'il y a certaines équipes que j'avais plus envie de jouer que d'autres.

Concernant les personnages, on retrouve des anciens participants du jeu de 999 et de VLR. Il y a également de nouveaux venus et mon avis est assez mitigé sur eux. Etant donné qu'ils n'ont pas de passif dans la série, il est difficile de leur accorder autant d'importance que des Sigma, Phi, Akane ou Junpei... De plus, leur lien avec l'histoire globale m'a paru un peu léger pour justifier leur présence alors que dans les 2 précédents volets, chaque personnage trouvait une raison à sa présence.

Mais même les "stars" du jeu ont aussi leurs problèmes. Tout d'abord, j'ai eu beaucoup de mal à les reconnaître, d'une part à cause du changement de design mais surtout à cause de leur comportement. C'est probablement une impression subjective mais je n'ai pas réussi à imaginer que j'étais en face des protagonistes que j'avais incarné dans les précédents épisodes, ils me semblaient trop différents.

Autre différence avec les précédents opus, les lignes temporelles ne sont pas disponibles au départ et nous sommes amenés à jouer des "fragments". Ce sont de courtes scènes indépendantes les unes des autres dans un premier temps. Le début jeu est donc très décousu car on passe sans arrêt d'une scène à une autre sans vraiment comprendre comment elles sont reliées. De plus, beaucoup de décisions que l'on doit prendre n'ont aucun intérêt car beaucoup de chemins mènent à un cul de sac. Très souvent, il y a donc un choix évident et le second choix mène à un "game over", en général après avoir assisté à la mort sanglante d'une ou plusieurs personnes.

Et c'est dommage car, comme dans les épisodes précédents, l'histoire ne commence à exploser qu'après une dizaine d'heures de jeux. Le milieu de l'aventure est un vrai bonheur et on retrouve ce qui fait le succès de la série : les suspicions, l'incroyable tension et le suspense terrible qui nous empêche de lâcher le jeu.

Le scénario est à l'image du second épisodes et est lui même construit comme un gigantesque puzzle à résoudre. Certaines branches de l'histoire resteront bloquées un bon moment avant de trouver des informations précises qui feront s'allumer une petite ampoule au dessus de nos tête en entendant la révélation qui correspond. Il est toujours très jouissif de découvrir les données qui nous manquaient pour poursuivre une branche que l'on avait entamé plusieurs heures auparavant.

Malheureusement, si le milieu du jeu est passionnant, la fin est vite venu faire retomber toute cette excitation. Elle arrive très vite par rapport à l'épisode 2 (18 heures pour moi) et il y a surtout très peu de surprises : tout s’enchaîne sans grands bouleversements et beaucoup de personnages ne possèdent pas une conclusion très satisfaisante. Le pire étant le Zero de cet épisode qui apparaît lors d'un twist très confus et dont les motivations ne m'ont pas du tout convaincues.

Je ne peux pas expliquer plus précisément le soucis sans spoiler. Je vous conseille donc de ne pas lire ce qui suit si vous souhaitez vous faire propre avis sans apriori :

La révélation de Zero est très frustrante car il s'agit d'un personnage qu'il était impossible pour les joueurs de deviner. De plus, ce Zero possède un pouvoir "magique"... En plus d'être surprenant, celui-ci n'apporte pas grand chose à l'histoire.

Ces 2 éléments rendent le twist final très décevant. Si ils nous avaient montré Zero dès le départ, il aurait été immédiatement suspect et il est très décevant de voir que les développeurs ont du avoir recourt à des tricheries pour tenter de nous surprendre.

Si encore le twist était bien amené... Mais ce n'est pas le cas. Certes, en rejouant certaines scènes, on peut trouver quelques indices pouvant nous mettre sur la voie. Mais ils sont rares et il y a également beaucoup d'incohérences qui apparaissent et cette révélation finale amène bien plus de questions sur le comportement des autres personnages que de satisfactions.

Conclusion

Une conclusion un peu faible pour une série de jeux géniale !

C'est tout de même un jeu captivant avec des moments brillants mais les révélations finales ne m'ont pas satisfait et je termine donc cette série sur une petite déception.

Note : cet épisode dispose d'une traduction faite par les fans : http://teamzero.last-dreamer.fr/
Si vous avez réussi à passer les 2 premiers épisodes, je suppose que vous n'en avez pas besoin mais cela peut être agréable tout de même :)

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.