21 mai 2014

Gone Home

Après un voyage en Europe, Katie, une jeune adulte, retourne vivre chez sa famille aux Etat-unis. A son arrivée, personne n'est la pour l'accueillir, ni ses parents, ni sa sœur de 17 ans.

GoneHome-titre

Le jeu commence dans le grand manoir que la famille de Katie a hérité depuis peu. Pourquoi personne n'est présent ? C'est ce qu'il faudra découvrir en fouillant la maison et dénouer l'histoire petit à petit. Les interactions avec le décors sont très nombreuses et on peut examiner la plupart des objets, certains apportent des informations intéressantes, les autres sont juste la pour l'ambiance.

Il faudra donc être curieux et ce sera l'occasion de faire une intrusion dans l’intimité des membres de la famille et en particulier de "Sam", la petite sœur de notre avatar. Gone Home est un jeu d'exploration, mais c'est surtout un jeu nostalgique et il ne se déroule pas en 1995 par hasard.

Tout d'abord car il n'y avait pas de téléphones portables, donc impossible de savoir ou sont passé les autres personnages, mais aussi parce que j'imagine que les développeurs sont des enfants de cette époque. On aura donc droit à des tonnes de références aux années 90 et on pourra trouver des compils de cassettes, de papiers griffonnés avec les coups spéciaux de Street Fighter 2 ou encore des lettres échangés pendant les cours.

Le jeu n'est pas très long (1h15 pour moi) et ne plaira pas à tout le monde. Pour ma part, j'ai réellement adoré l'expérience, probablement car je faisais partie de la cible, et les références ont su me toucher. Ne vous attendez pas à une histoire incroyable, mais plutôt à aventure nostalgique et rafraichissante dans un passé pas si lointain.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.