2 août 2018

Observer

Réalisé par les mêmes développeurs que Layers of Fear, Observer est un projet bien plus abouti. Il prend place dans une univers cyberpunk faisant très clairement penser à des œuvres telles que Blade Runner.

Même si l'univers est futuriste, la quasi intégralité du jeu se déroule dans un immeuble sordide ou résident les personnes les moins aisées de la société. On retrouvera donc la plupart des clichés qui en découlent : le médecin clandestin, le marché noir d'implants, les trafics de drogue... Personnellement, j'ai trouvé les décors très réussis et le fait d'évoluer principalement dans des couleurs étroits ajoute une sensation très claustrophobe à cette expérience.

Nous incarnons une vieux détective en fin de carrière, fatigué et bourré d'augmentations. Il possède notamment un appareil permettant de se connecter à l'implant cérébral des corps qu'il découvre. Il peut ainsi accéder aux souvenirs des personnes pour en apprendre plus sur leur mort.

Mais cet appareil ne retranscrit pas les derniers instants de la victime de façon nette mais il capte également le côté émotionnels des souvenirs. On est donc amené à revivre les peurs et les traumatismes des personnes auxquelles on se connecte, ce qui donne lieu à des séquences confuses et embrouillées qui rappellent fortement les scènes de Layers of Fear et c'est encore une fois plutôt réussi.

Le jeu est principalement linéaire même si il faudra résoudre quelques petites énigmes facultatives ou trouver quelques codes pour ouvrir des portes. Globalement, on devra progresser pour se rendre à un endroit précis et trouver un nouveau cadavre, donnant lieu à une de ces fameuses séquences délirantes. J'ai beaucoup apprécié Observer, peut être parce que j'ai bien accroché à son univers. Il y a aussi certaines scènes vraiment très réussies et de bonnes surprises qui ont fait leur petit effet sur moi, comme lorsque j'ai enfin réussi à ouvrir la porte du sous sol et que j'ai découvert ce qui produisait ces bruits inquiétants.

J'aurais tout de même pas mal de reproches à faire au jeu, notamment le fait d'être un peu répétitif. On fini par se lasser d'aller d'appartement en appartement et j'ai bien failli arrêter à un moment. Les scènes "horreur" sont efficaces mais finissent, comme dans Layer of Fear, par devenir prévisibles. Il y a également ces séquences de "cache-cache" qui sont particulièrement pénibles et que je déteste voir dans un jeu d'horreur mais qui ne sont heureusement pas très difficiles.

Je pourrais aussi dire que le scénario et l'univers manque un peu d'originalité, tous ceux qui ont vu quelques films de SF n'y trouveront rien de nouveau. Le fait d'être cloîtré dans un immeuble aussi petit est d'ailleurs un peu décevant même si c'est compréhensible par rapport au budget du jeu. Heureusement, la réalisation est vraiment top et l'ambiance oppressante est suffisante pour retenir notre attention jusqu'au bout.

Conclusion

Observer fait mieux que son grand frère, Layer of Fear même si l'univers est assez classique et que j'ai eu du mal à trouver l'histoire passionnante.

Toutefois, la mise en scène est très bien fichues et les environnements sont superbes. Si vous cherches un Walking Sim/Jeu d'aventure un peu plus glauque que d'habitude ou un jeu d'horreur dans un univers cyberpunk, vous devriez lui donner sa chance.

3 commentaires pour “Observer

  1. hixeN` dit :

    Bonjour Skritz !

    J’ai encore pas mal de retenue concernant l’achat de ce dernier. J’ai vraiment été déçu par Layers Of Fears, qui, malgré une bonne réalisation et une bonne trame scénaristique, a été plombé par quelques mécaniques de gameplay qui sont venues couper court à l’immersion, rendant ce dernier extrêmement prévisible, sans saveur et où je suis, pour ma part, sorti du jeu.

    Ce qui me fait encore plus douter c’est quand tu nous dis : « Observer fait mieux que son grand frère, Layer of Fear même si l'univers est assez classique et que j'ai eu du mal à trouver l'histoire passionnante. » .

    ---> Une des seules raisons qui m’ont poussées à finir LOF était justement son histoire, qui était vraiment intéressante, donc là concrètement … Tu m’enlèves le seul argument qui aurait peut-être justifié l’achat.

    Je pense que je vais pass-by cette fois-ci, j'avais déjà des réticences à sa sortie et quand je vois un peu tous les retours, ça ne fait que confirmer mes craintes.

    Sur ce, bonne journée

  2. Skritz dit :

    Bonjour,

    Oui, on retrouve un peu les mêmes défauts. Je pense que tu peux passer à côté d'Observer sans regrets :)

  3. Naura dit :

    J’ai vu la bande-annonce et franchement, ce n’est pas le genre de jeu que j’aime. Par contre, ça a l’air d’être bien fait à ce que j’ai pu voir dans certaines vidéos sur YouTube !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.