11 mars 2014

South park : Le bâton de la vérité – petite review !

south-park-stick
Je publie rarement des articles sur les jeux récents, tout d'abord parce que je préfère attendre les promos, et puis j'aime avoir un peu de recul avant d'écrire. Mais dans ce cas précis, j'avais envie de faire une petite exception pour pouvoir en dire un peu de mal !

Car même si j'ai passé un très bon moment avec ce jeu South Park, voir partout des tests avec des 18 sur 20, ça me gonfle et j'ai envie de compenser toutes ces éloges en étant un peu méchant !

3 trucs cool :

Visitez South Park

La réalisation hallucinante. Visuellement on dirait un épisode, et les décours fourmillent de détails, on peut visiter toute la ville, du bonheur ! On retrouvera aussi tous les personnages de la série avec leurs voix (américaines), et les dialogues sont très bons, dans l'esprit de la série. Il y a beaucoup de petites surprises à trouver, des blagues partout ( la mini quête "trouver Jésus", le flux de commentaires à la Facebook vraiment génial...) ainsi que des tonnes de références aux épisodes.

La musique est parfaite, épique, très heroic fantasy. J'aime particulièrement le morceau qui utilise la voix de Cartman pour faire les chœurs.

Les combats

Les combats sont très sympa, tour par tour agrémentés de QTE parfois bien drôles et qui ajoutent un coté très dynamique aux combats. Il faudra appuyer en rythme pour porter ses attaques et de la même façon bloquer les dégâts en ayant un bon timing.

Il sera également possible d'éviter beaucoup de combats :  les décors comportent souvent des petits pièges que vous pouvez utiliser sur vos ennemis pour en venir à bout sans combattre. On ne peut pas terminer le jeu sans livrer un combat mais le joueur un peu curieux pourra trouver beaucoup de surprises dans les décors.

Ça fourmille de détails

Le jeu comporte des tonnes de bonnes idées : des quêtes secondaires permettent de récupérer des invocations surpuissantes, il existe énormément d'armes et on peut les améliorer avec un système de patchs ajoutant des effets variés, même chose pour les armures.

Tous les éléments RPG ont été habilement déguisés en objets de la vie courante : la potion de vitesse sera du café, la potion de soin sera une boite de cheesy poofs et les armes sont parfois des outils, d'autres fois des objets insolites tels qu'une béquille ou encore un tampon périodique...

3 trucs chiants :

Des tonnes d'objets inutiles

...malheureusement, toutes ces bonnes idées sont un peu inutiles, puisqu'on gagne des armes toute les 10 minutes, et 9 fois sur 10 la nouvelle armes sera plus puissante que l'ancienne. Les patchs peuvent être enlevés, ce qui fait qu'on utilisera toujours les mêmes : c'est à dire les plus puissants qu'on possède.

C'est dommage, car le jeu ne nous laisse pas le temps de construire un équipement intéressant, qui pourrait pas exemple être basé sur des synergies entre les différents effets. Les invocations ne sont pas utilisables contre les boss, elles serviront donc juste de joker pour sortir d'un combat aléatoire.

Résultat : la partie RPG du jeu est très frustrante, car on est jamais réellement heureux de trouver un nouvel équipement, ça deviendra juste un objet que l'on va équiper sans trop réfléchir pendant quelque temps jusqu'à ce qu'on tombe sur une amélioration qui ne saurait tarder. On ne peut pas s'amuser à "créer" son personnage autrement que du point de vue esthétique (il existe beaucoup d'accessoires cosmétiques).

On en a vite fait le tour

Le jeu est court, et on a assez vite fait le tour des possibilités, comptez entre 10 et 12 heures de jeux, qu'on pourra allonger de quelques heures si on cherche tous les objets cachés (chinpokomons !).
Les combats manquent de challenge, on peut utiliser 1 potion par tour avant chaque attaque et on ne s'en privera pas, puisqu'on n'en manque jamais, même en difficulté maximum. Une fois la technique trouvé c'est donc tout le temps un peu la même chose : potion de vitesse au premier tour pour attaquer 2 fois, puis potions de vies ou puissance si besoin pour la suite du combat.

Les alliés aussi présentent assez peu d’intérêt : ils sont bien moins puissant que notre personnage et je suis passé de l'un à l'autre surtout pour voir les animations liés à leur pouvoir. On ne peut pas non plus gérer leur équipement ou combattre avec plusieurs alliés à la fois.

L'interface mal foutu

Il y a plusieurs soucis de maniabilités. Tout d'abord si vous jouez au clavier vous allez galérer, si vous jouez avec un pad Xbox 360 c'est sans doute l'idéal. Avec un autre pad, cela pourra se révéler assez difficile également : personnellement je joue avec un pad PS3 et certains QTE ont été quasiment impossible (oui je ne connais pas les touches de la manette 360 par cœur ! ).

Et ces menus... Je voudrais qu'on s'y attarde quelques secondes, car c'est vraiment une plaie à utiliser :
Il faut utiliser à peu près toutes les touches de la manette pour naviguer : LT et RT permettent de changer d'onglet, LB et RB permettent de naviguer dans les sous onglets dans certaines pages. Plus classique, A permet de valider et B d'annuler ou de revenir en arrière. Les flèches permettent de se déplacer entre les différents éléments et X permet d'ouvrir le menu des patchs lorsqu'on est sur une arme ou une armure... Ajoutons que Start permet d'ouvrir le menu des options et des sauvegardes, mais Select ouvre le menu personnage et quêtes. Des raccourcis existent : la flèche du haut ouvre la carte, gauche l'inventaire, bas le menu des alliés et droite le menu des quêtes ! Ouf, c'était simple !

Et il y a le même problème en jeu, principalement avec les gâchettes : LB permet de sélectionné une capacité spéciale, LT de l'utiliser ou de viser, et dans ce dernier cas, c'est RT qu'il faudra utiliser pour tirer. RB quand à lui permet de sélectionner la magie qu'on activera avec le joystick droit !

Désolé, c'était très long, mais tout ça pour dire que les contrôles sont horribles, à tel point qu'arrivé à la fin du jeu, je n'y étais toujours pas parfaitement habitué.

Bref !

Maintenant que j'ai fini de déverser ma bile sur ce jeu, je voudrais tout de même dire qu'il m'a fait passer un excellent moment. Même si le jeu est un peu court et finalement un peu limité, c'est vraiment drôle, bourré de petits gags et surtout l'esprit de la série est bien là. Ce n'est pas simplement un épisode interactif, on a vraiment l'impression de vivre un épisode de South Park.

Je ne sais plus ou j'ai lu ça, mais c'est très vrai : ne l'achetez pas pour jouer à un RPG, mais achetez le pour jouer à South Park.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.