5 octobre 2015

The Beginner’s Guide

Un nouveau jeu par le créateur de Stanley Parable est forcément un petit événement et ne peut que rendre un minimum curieux. J'ai donc découvert avec bonheur ce week-end "The Beginner's Guide", que j'ai terminé en une session.

The Beginner's Guide : Maison isolée

Toujours aussi intriguant

Je m'attendais à trouver quelque chose d'original et je n'ai pas été déçu. Même si le jeu n'a rien à voir avec The Stanley Parable, il n'en est pas moins étrange. Le concept est simple : il s'agit d'une visite guidée dans des projets incomplets de jeux vidéos. Le narrateur, Davey Wreden, nous présente les ébauches de jeux développés par un de ses amis nommé Coda. Ses créations fascinent Davey qui cherche à comprendre pourquoi Coda créait tous ces jeux et pourquoi il ne les a jamais rendu public.

On y découvrira donc une multitude de mini-jeux à explorer. Ils ne sont pas toujours bien terminés, mais qui contiennent souvent des petites surprises. Le jeu sort à un moment très approprié, en pleine mode des jeux "early access" à peine commencés ainsi qu'aux jeux Greenlights à peine sortis de l'état de prototypes... En tout cas, ici nous avons bel et bien affaire à un vrai jeu, même si il dure à peine le temps d'un film.

Une balade intime

Le jeu parlera surement plus à ceux qui sont intéressés un minimum par la création de jeux vidéo, mais il pourra plaire aussi aux amateurs de jeux à histoire et à suspens. En effet, même si la narration est plutôt calme et enthousiaste, il se dégage de cette exploration une ambiance un peu malsaine et oppressante. On n'est pas dans un jeu d'horreur bien entendu, mais la musique est souvent inquiétante, et le fait de rentrer dans l'inconnu et d'explorer "l'intimité" d'une personne m'a rendu un peu nerveux tout le long de la "visite" !

Je ne vais pas trop en dévoiler, car la balade est courte et tout repose sur la découverte et l'analyse des commentaires du narrateur. Le jeu nous pose des questions intéressantes,et notamment la principale : "peut-on comprendre un auteur en analysant ses œuvres ?". Est-ce que les jeux sont à l'image de leur créateur ? Ou peut-être que parfois nous analysons simplement trop les choses...

En tous les cas, The Beginner's Guide est un jeu agréable, car on a juste à s'y laisser guider tout en observant les jeux plus ou moins étranges qui nous sont présentés. On changera très souvent d'environnement et il sera donc difficile de s'y ennuyer. Le seul reproche que je pourrais faire, c'est que les jeux présentés ne sont pas toujours si intéressants et originaux que ce que le narrateur semble penser et qu'il oriente notre reflexion sans que l'on ai l'occasion de se faire notre propre avis. On a beaucoup de bonnes surprises et de moments "Wow" mais certains jeux m'ont laissé un peu sur ma faim. Mais était-ce volontaire après tout ?

Conclusion

Une courte balade dans un patchworks de jeux vidéos non terminés, accompagné par la narration très intéressante du créateur du jeu. C'est agréable, un peu court (1h30) et surtout très original.

The Beginner's Guide devrait plaire aux amateurs de curiosités et à ceux qui aiment réfléchir sur le jeu vidéo.

2 commentaires pour “The Beginner’s Guide

  1. VirlunaKKirishima dit :

    Selon vous, de quelle manière interprèteriez-vous la fin du jeu?

  2. Skritz dit :

    Bonjour

    (Spoilers !)

    C'est un peu compliqué de répondre. La fin du jeu en elle même est assez bien expliquée je pense : le narrateur se sent seul et a un gros besoin de reconnaissance. Il interprète le travail de Coda comme la manifestation d'un mal-être et d'une grande solitude de ce dernier, alors que c'est ce que le narrateur ressent... Il montre les jeux de Coda (et les modifie sans son accord) le plus possible et cela aide le narrateur à se sentir un peu plus aimé, en pensant qu'il a aidé Coda à s'épanouir et à obtenir de la reconnaissance alors qu'il fait ça pour son propre intérêt. Au final Coda en a assez, il ne prend plus aucun plaisir à faire des jeux à cause du narrateur et coupe le contact avec ce dernier.

    Sinon, pour comprendre un peu mieux le jeu, il faut savoir que Davey Wreden, l'auteur de The Stanley Parable et de The Beginner's Guide, a traversé une grosse période de dépression. Il explique dans son blog (http://www.galactic-cafe.com/2014/02/game-of-the-year/) et dans des conférences qu'après le succès de The Stanley Parable, il a subit une période assez difficile. Il ressentait un gros besoin de reconnaissance, et le succès de son jeu était son rêve qui devenant réalité. Il prenait le temps de répondre à chaque mail, de regarder toutes les critiques et d’espérer toutes les récompenses puisque c'est ce qu'il avait toujours espéré. Au final, ça l'a juste amené vers l'épuisement et la dépression. Visiblement il va mieux maintenant, et The Beginner's Guide est un jeu un peu auto-biographique qui pose la question : "pourquoi créons-nous des choses ?" (dans son cas, des jeux-vidéos).

    Il y a beaucoup à écrire sur ce jeu, et j'espère que ça répond un peu à la question :)

Laisser un commentaire