2 février 2019

Into the Breach

Into the Breach est sorti en début d'année dernière. J'y ai beaucoup joué à cette époque mais je viens seulement d'en terminer tous les défis. Je me suis donc dis que ce serait une bonne occasion pour en dire quelques mots !

Into the Breach est un jeu développé par les créateurs du génial FTL: Faster Than Light. Cependant, même si le style graphique des 2 titres sont proches, le gameplay est très différent.

Prise en main immédiate

Le but du jeu est simple : nous devons contrôler les actions de 3 "mecas", d'immenses robots de combats sur un champ de bataille. Lors de chaque mission, il faudra remplir des objectifs et repousser l'invasions de "Veks", de gigantesques insectes attaquant la terre. Ces derniers tenteront d'infliger le maximum de dégâts aux civils et il faudra les en empêcher sous peine de perdre des sortes de points de vies. Ceux-ci persistent d'un combat à l'autre, à l'instar des dégâts du vaisseau dans FTL.

Les affrontements se déroulent sous la forme d'un jeu de stratégie au tour par tour assez classique : on fait agir nos 3 combattants, puis chacun de nos adversaires agissent à leur tour. Mais la première particularité du jeu, c'est que ces missions sont très courtes. La grille permettant de se déplacer est très petite et la plupart des missions ne durent que 5 tours. L'autre particularité de Into the Breach, c'est que les actions prévues par les Veks sont affichées pendant notre tour. L'information est donc complètement disponible et il n'y a rien au hasard.

Une très bonne variété

Ca ne veut pas dire que la stratégie n'est pas présente, bien au contraire. Les possibilités offertes sont très nombreuses et c'est ce qui fait toute la richesse du jeu. On pourra faire des dégâts bien entendu mais il est aussi possible d'utiliser d'autres moyens pour se défendre. Certaines attaques permettent en effet de déplacer les ennemis, ce qui les forcera à tirer ailleurs que ce qu'ils ont prévu, parfois même sur leurs alliés. Certains vaisseau peuvent aussi geler les ennemis et ainsi les mettre hors d'état de nuire sans forcément les tuer, d'autres peuvent lancer des rocher permettant de bloquer un tir...

Il existe ainsi de nombreux véhicules permettant d'adopter une grande variété de stratégies. Ceux-ci font parties d’escouades qu'il faudra débloquer petit à petit en gagnant de l'or obtenu en remplissant des objectifs variés. Même si le jeu est simple, il se renouvelle donc sans arrêt car il faut adapter notre style de jeu en fonction des forces et des faiblesses de nos mécas. Il existe également des pilotes qui possèdent chacun leur avantage unique ainsi qu'une barre d'expérience qui leur permet d'obtenir des bonus en cas de montée en niveau.

Plus "puzzle" que "stratégie" ?

A ce sujet, il est possible de faire évoluer nos mécas pendant le jeu. Dans une sorte de version simplifié de FTL, on peut ainsi améliorer les capacités de combat des robots, augmenter la puissance de leurs armes et même ajouter des équipements supplémentaires. C'est d'ailleurs la partie la plus moins développée du jeu à mon avis et j'ai rarement senti le besoin d'ajouter une nouvelle arme. Comme les parties sont courtes et que les améliorations d'énergies sont rares, il est souvent préférable d'augmenter les caractéristiques de base.

En dehors de ce défaut, le jeu est un petit bijou. Malgré l'aire de jeu minuscule proposée, l'équilibre est très bon et on est sans arrêt confronté à de vrais puzzles à résoudre. Même si on ne dirige que 3 robots, les possibilités sont souvent nombreuses et il faut réfléchir à la meilleur façon d'optimiser le peu d'actions que l'on peut faire. Il sera parfois intéressant de sacrifier quelques points de vies pour s'occuper d'un monstre plus dangereux pour la suite ou alors empêcher l'arrivée de renforts et éviter d'être submergés.

Hélas, le jeu est malheureusement bien plus répétitif que FTL. Même si les parties sont intéressantes, on fini par avoir l'impression de tout le temps faire la même chose et une fois tous les succès déverrouillées, je vois assez peu de raisons pour y revenir.Cependant, ce n'est pas une raison suffisante pour passer à côté car même si la durée de vie n'est pas infinie, Into the Breach est un jeu vraiment agréable. Personnellement, c'est le genre de jeu que j'aime avoir ouvert en faisant autre chose et terminer un tour de temps en temps, sans prise de tête.

Conclusion

Un excellent jeu de stratégie au tour par tour qui dispose d'un gameplay minimaliste mais très profond !

Les objectifs facultatifs proposent des challenges intéressants et les nombreux véhicules à débloquer offrent une bonne variété dans les stratégies possibles.

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.