18 novembre 2009

Dragon Age Origins

DAOrigins-2009-11-07-19-37-17-52Pour une fois ce ne sera pas un coup de coeur pour un jeu indépendant à 15 euros. Non, un bon jeu pro bien cher et bien neuf.

Mais Dragon Age Origins vaut largement le coup d'oeil ! Voici donc un petit test après mes premières heures de jeu (bon, pas loin de 35 maintenant...).

Je m'y suis plongé dedans par curiosité. Que ce soit le dernier bébé de Bioware a bien aidé bien sur, mais en voyant les notes impressionnantes données par la presse, je voulais vraiment voir ce qu'il avait dans le ventre...

L'univers

DAOrigins 2009-11-07 20-06-53-31Comme tout bon amateur de jeu de rôle, j'ai un faible pour les univers heroic fantasy. Ce n'est pas original certes, mais c'est toujours aussi bon !

Dragon Age origins se déroulera donc dans un univers heroic fantasy, avec ses nains, ses elfes, ses magiciens, peut être quelques dragons... Mais c'est un univers vraiment adulte qui nous attends, l'histoire est sombre, violente, parfois malsaine. On y retrouvera des tonnes de clichés, ainsi que bon nombre d'histoires déjà vues.

Mais étrangement ça ne dérange pas, ces éléments nous placent en terrain connu, ce qui permet d'obtenir une immersion immédiate et une compréhension très simple de tout ce qui s'y passe.
L'histoire est plutôt classique, mais le monde fourmille de détail, il y a des tonnes de choses à lire si on désire en apprendre d'avantage sur ce monde, mais le jeu ne vous l'imposera pas, libre à vous de vous immerger directement dans l'histoire du personnage...

Les origines

DAOrigins 2009-11-07 20-56-47-36La grosse originalité de Dragon Age Origins, ce sont... les origines !
En effet, selon votre race et votre classe, vous commencerez l'histoire dans l'un des 6 lieux de départ, donnant chacun lieu à un scénario d'introduction bien différent.

Par exemple si vous choisissez un mage, vous démarrerez l'aventure dans la tour de l'école des mages. Les élèves y sont à la fois étudiants et prisonniers, surveillés de très prêt par les templiers.

Si vous choisissez d'être un nain, vous démarrerez l'aventure dans l'une de leurs dernières grandes citées souterraine. Le peuple nain est partagé entre les nobles et les parias. Ces derniers sont marqués par un tatouage sur le visage, et destinés à mener une vie de pauvreté dans les bas quartiers.

DAOrigins 2009-11-07 23-23-05-38Les elfes, eux, ont été longtemps asservi par les humains. Ils ont aujourd'hui libres, mais restent considérés par beaucoup comme une sous-race. Vous pourrez démarrer l'aventure soit au milieu d'une cité humaine, au milieu des vôtres, mais subissant les humiliations et les abus des humains, ou alors vous pourrez démarrer au milieu d'un peuple elfes indépendant, nomades, vivant dans la grande foret et se montrant plus hostile au monde extérieur.

Chacun de ces scénarios vous occupera entre 1 et 2 heures et servira à la fois de tutorial et de présentation du personnage.

Ce scénarios sont l'une des grosses force du titre. Jamais je n'avais autant eu l'impression d'approcher autant des sensations d'un jeu de rôle papier et c'est en grande partie grâce à l'attachement créé par ces introductions. Pour une fois on ne jouera pas un perso amnésique, ni anonyme mais bien un personnage avec une vie, des amis, une famille parfois, un passé qu'on peut facilement recréer pour peu qu'on soit un peu curieux. Le jeu vous laisse jouer une partie de sa vie puis soudain vous arrache brutalement à votre quotidien pour vous entrainer dans l'aventure.

Linéaire ?

DAOrigins 2009-11-09 23-40-09-14Le jeu est plutôt linéaire, on sera bien loin de la liberté offerte par un Oblivion par exemple, on est plutôt dans un jeu façon the Witcher, avec une très grosse scénarisation et des limites à l'exploration bien tracées par les nombreux murs invisibles.
Malgré tout le jeu est passionnant, et on n'a pas vraiment envie de sortir de ses limites, tout simplement car on n'a envie d'aller de l'avant et d'en découvrir plus (contrairement à Oblivion...).

Et le jeu est certes linéaire au niveau de l'exploration, mais se montre extrêmement riche quand il s'agira des dialogues et des choix. Vous aurez de très nombreux choix à faire, qui pourront vraiment influencer l'histoire. C'est surement le scénario que vous aurez choisi au départ qui l'influencera le plus.

DAOrigins 2009-11-12 23-59-08-19Que vous y participiez ou pas, les scénarios d'introduction s'y déroulent tous, et vous reviendrez visiter ces lieux par la suite. Suivant votre personnage de départ, ces rencontres pourront donc se dérouler différement, ce sera parfois des inconnus, mais ça pourra être un vieil ami ou un enemi que vous retrouverez.

Votre origine n'est donc pas qu'une simple intro, car elle aura un réel impact par la suite, et ça donne vraiment envie de recommencer l'histoire en arrivant dans un lieu, en se disant "tiens, que se serait-il passé si j'avais été un nain ici ?".

Difficulté

DAOrigins 2009-11-07 23-29-00-89Les combats sont plutôt intéressant, et c'est une bonne nouvelle car vous aller en bouffer ! Les combats occupent les 3/4 du temps de jeu. Les donjons sont très grand et vous avez interet à y être bien préparé avec un bon stock de composants, car ils sont plutôt difficiles !

Comme souvent j'ai commencé le jeu en mode normal, et même dans cette difficuté le jeu est bien équilibré. Les combats demandent très vite une certaine organisation et une gestion de votre équipe. J'ai abandonné ma première partie car je trouvais que mon équipe était vraiment trop déséquilibrées, quasiment uniquement des guerriers, pas de soigneur, et trop peu de dégâts.

Les combats se déroulent en temps réel avec un mode pause possible à tout moment. Vous dirigerez jusqu'à 4 aventuriers en même temps. Sachant que vous croiserez très vite de nombreux alliés, vous aurez très vite un grand choix pour votre équipe, à condition que vous prenniez la peine de la faire grossir.

DAOrigins 2009-11-17 22-14-20-77J'ai la aussi aimé le dosage de la difficulté générale de la progression. On a au début l'impression que le jeu nous prend un peu trop par la main, par exemple les objectifs des quêtes sont signalés par une flêche sur la carte (alors que le monde n'est pas très grand). Pourtant je me suis rendu compte par le suite que le jeu était loin de tout nous offrir sur un plateau.

En effet, vous aurez de nombreuses occasions de recruter un compagnon, ou de débloquer une spécilisation, ou une bonne quête, etc... et si vous ratez votre chance, c'est mort pour cette partie !
Mis à part quand l'équipe meurt, il n'y a pas de 2e chance dans ce jeu, il faudra assumer les conséquences de nos actes. Sachant que votre équipe aura souvent son mot à dire sur vos actions, et qu'elles pourront se retourner contre vous si vous leur déplaisez.

Réalisation

DAOrigins 2009-11-12 00-01-43-37Dernière chose qui mérite d'être signalé, la réalisation. Comme on pouvait s'y attendre, elle est au poil, l'interface est très bonne et les graphismes sont très riches et détaillés.

Au niveau de la jouabilité, c'est la aussi très classique, on se retrouve avec une interface et des contrôles identiques à World of Wacraft à peu de chose prêt. Encore une fois, cela aide à s'y plonger instantanément, on retrouve immédiatement ses marques.
Les graphismes et les animations sont excellentes bien entendu et la musique l'est tout autant. Petite originalité sympa, le jeu est très sanglant et nos personnages se retrouvent très vite couvert de sang après un combat.

En tout cas il justifie pleinement son achat, et vu le nombre de lignes que je viens d'écrire je pense que vous l'aurez compris, je n'en pense que du bien ! Un jeu à acheter sans regret pour tous les amateurs de JDR ! C'est un des rares jeux que je conseillerais même aux intégristes du jeu de rôle papier :)

3 commentaires pour “Dragon Age Origins

  1. crobz dit :

    Excellent ca me donne encore plus envi de l'acheter mais pas sur PC ... plus sur la Xboite ... quoique j'ai un peu peur du gameplay avec un pad

  2. Skritz dit :

    Je ne sais pas.. Je ne pense pas qu'il y ai vraiment de soucis avec un pad, il n'y a rien de bien complexe à manier, et avec le mode pause on peut donner ses ordres sans trop de soucis.

    A tester.

  3. crobz dit :

    Bon on a craqué avec Stef. On a commencé deux persos : une voleuse elfe (hinhin) et un mage humain (on cherche à le faire chaotiquement mauvais). Je suis agréablement surpris par le jeu et la maniabilité au pad.

    Les sorts d'entropie sont vraiment intéressant par contre, j'espère juste que ça va continuer dans le temps :)

Laisser un commentaire