30 juillet 2014

They bleed pixels

They bleed pixels un jeu de plateforme relativement classique dans sa conception, qui se démarque en proposant des phases de combats bien nerveuses au corps à corps.

They Bleed Pixels

Une présentation s'impose

They bleed pixels, on ne peut pas dire que le titre est trompeur, car il y a effectivement des pixels et du sang ! Du sang de nos ennemis... un petit peu, et surtout beaucoup de sang de notre personnage. Dans le principe, il me rappelle le génial Guacamelee, mais en bien plus rapide, difficile et sanglant. On doit parcourir plusieurs niveaux plutôt longs et linéaires alternant des phases de combats avec des phases de plateformes... Du moins pour le début, car le jeu ne sera pas toujours aussi généreux et les monstres vous attaquent ensuite pendant que vous tentez désespérément de réussir vos sauts.

La palette de mouvements est relativement variée, notre héroïne saute très haut et on a le droit à des doubles sauts ainsi que la capacité de agripper à certains murs. Niveau combat, on dispose d'un coup d'une attaque de base assez rapide et pouvant aussi être effectuée en l'air ainsi qu'un dash pouvant être exécuté horizontalement ou verticalement (en l'air). La dernière possibilité mais non des moindre est le coup de pied, indispensable pour actionner les leviers, ils permettent surtout d'envoyer voltiger les nombreux adversaires au loin, permettant au choix de leur asséner un enchaînement aérien ou, plus drôle, des les envoyer voler dans le décors. Précisons que l'environnement est aussi dangereux pour eux que pour vous, et les nombreuses scies et autres pics pourront bien sur être mis à profit pour se débarrasser rapidement des monstres.

L'univers est particulièrement plaisant et original. Une jeune fille arrive dans une école, "L'académie Lafcadio pour les jeunes dames troublées". Cette école ne va pas beaucoup l'aider, car elle sera hanté par un livre lui provoquant des cauchemars pour le moins perturbants dans lesquels elle se transforme en une sorte de démon avec d'énormes griffes remplaçant ses mains. Elle devra parcourir des niveaux aux designs plutôt originaux dans un monde d'horreur rempli de pièges meurtriers pour tenter de se débarrasser du livre responsable de ses rêves.

They Bleed Pixels : académie

Du sang, de la sueur et des larmes

Avant de continuer, je pense qu'il faudrait préciser quelque chose : They bleed pixels est l'un des jeux les plus difficile auquel j'ai joué et j'ai terminé chaque niveau en transpiration (et ce n'est pas une image !), après plus d'une demi heure de souffrance. Il n'y a en tout et pour tout qu'une douzaine, mais au contraire d'un meat boy, ceux-ci sont très longs et la progression est une suite de pièges pervers. Les phase les plus difficiles sont répétés au minimum 5 ou 6 fois d'affilé pour être certain que vous n'êtes pas passé grâce à un coup de chance et le jeu est ultra punitif.
Même si l'on dispose de 3 coeurs, ce qui est bien pratique pour les phases de combat, ils sont presque inutiles lors des phases de plateformes. Ainsi, après avoir enchaîné une série de wall jump parfait, sauter quelques pixels trop haut peut vous projeter sur un piège dont il sera pratiquement impossible de s'extirper, vous obligeant à contempler le sort cruel de notre héroïne, rebondissant sur les pics jusqu'à ce que mort s'en suive.

They bleed pixels est un combat d'endurance, un duel contre sa propre folie, une lutte titanesque contre la rage qui nous gagne lorsqu'on meurt de façon injuste pour la vingtième fois d'affilée. Malgré tout, c'est aussi l'un des jeux de plateforme les plus plaisant auquel j'ai pu jouer ! La difficulté aussi élevée provoque un sentiment de satisfaction énorme à la fin de chaque niveau, et maitriser les déplacements de notre personnage est une expérience vraiment gratifiante. L'utilisation des mouvements de combat lors des phases de plateformes permet également une grande variété d'actions malgré la simplicité des contrôles, et il est donc possible de se mouvoir avec une grande rapidité en combinant les dashs avec les sauts.

They Bleed Pixels : Fire

Pas si classique

Le jeu ne vous demandera heureusement pas de terminer les niveaux d'une seule traite. En effet, une des grosse originalité de ce titre est son système de checkpoint. Tout au long de la partie, une jauge se rempli en ramassant des objets ou en tuant des monstres. Une fois celle-ci au maximum, vous avez la possibilité de  rester immobile quelques secondes pour retrouver tous vos points de vie et créer une rune servant de point de contrôle. En théorie cela parait un peu gadget, mais dans les fait c'est un mécanisme très important car il est impossible d'en poser dans une zone dangereuse ou en étant attaqué. De plus, la jauge ne se rempli pas toujours très facilement et il faudra parfois prendre des risques en tuant des ennemis qu'on aurait pu éviter facilement afin d'avoir la possibilité de sauvegarder un peu plus loin. La difficulté des niveaux transforme le jeu en une course au checkpoint, et parvenir à en poser un est un véritable soulagement.

L'autre bonne idée de ce jeu est son système de scoring, car une fois arrivé au bout d'un nouveau, une note vous est attribué en fonction de votre score. Celui ci dépend en grande partie des combos que vous aurez effectués contre les différents monstres, et il faudra les exterminer de façon parfaite et méthodique pour marquer le plus de points possible. Une prise de risque maximum est récompensée, et si vous combattez au lieu de poser votre checkpoint lorsque votre barre est remplie, vous obtiendrez des points doublés. De plus, il existe de nombreux objectifs facultatifs : terminer le niveau en un temps très court, terminer sans perdre de vie, trouver les 6 pages cachées dans chaque niveau, etc... Chacun de ces mini objectifs ajoutera 500 points au score et débloquera un haut fait. De quoi rallonger très largement la durée de vie !

They Bleed Pixels : Checkpoint

 Conclusion

Sans arriver à la perfection d'un Super Meat Boy, They Bleed Pixels est une découverte fabuleuse pour moi. Il est nerveux, difficile et dispose d'une excellente rejouabilité malgré le faible nombre de niveaux. La seule petite déception vient de la musique. Elle est loin d'être mauvaise et colle bien à l'ambiance, mais les jeux indés nous ont habitué à des morceaux fabuleux et plus entraînants.

Pour 10€, il est à recommander à tous les amateurs de plateformes que la difficulté ne rebute pas.

They Bleed Pixels : Blood

1 commentaire pour “They bleed pixels

  1. Skritz dit :

    Le jeu est à 75% de réduction en ce moment sur Steam, et une mise à jour arrive bientôt avec de nouveaux niveaux :)

Laisser un commentaire