1 juillet 2015

The Vanishing of Ethan Carter

Je l'ai déjà dit, mais je maintient : nous vivons dans une époque formidable pour le jeu vidéo. Même un studio de 8 personnes peut aujourd'hui produire l'un des jeux les plus incroyable qu'il m'ait été donné de voir graphiquement. Regardez simplement les captures d'écran, le niveau de détail est extraordinaire et la palette de couleurs est superbe. Est-ce que cela suffit pour faire de "the Vanishing of Ethan Carter" un bon jeu ? Nous allons voir ça...

The Vanishing of Carter : Croix

Même si les graphismes ne font pas tout, ils sont un point important pour ce titre, car il est peu probable que l'immersion ait si bien fonctionné avec un aspect visuel raté. The Vanishing of Ethan Carter (que c'est long à écrire... et je ne suis pas payé à la ligne contrairement aux journalistes) est dans un premier temps un jeu d'ambiance. Dès les premières minutes, cette atmosphère de balade en forêt nous submerge. La musique est calme, on ne voit pas âme qui vive et on peut explorer paisiblement le terrain qui nous est offert à notre rythme.

Mais plus qu'une balade en forêt, c'est aussi des mystères qu'il nous sera proposé de résoudre, sur des meurtres plus exactement. Le gameplay est assez simple, on trouve un cadavre et il faudra recoller les différents indices pour comprendre ce qui a mené à son décès. Notre avatar possède le pouvoir de remonter le temps pour visualiser ce qui s'est passé à la seule condition remettre la scène du crime dans le même état qu'avant la mort.

Les phases de jeux sont assez répétitives : on cherche tous les objets à proximité du cadavre et on tente de les remettre au bon endroit, ce qui n'est pas trop difficile car nous sommes relativement guidés. Une fois ceci fait, plusieurs petites scénettes nous sont accessibles et il faudra simplement les remettre dans l'ordre chronologique pour reconstituer les événements.  Et c'est tout ce que nous propose le jeu hélas, de l'exploration, et des mini énigmes, dommage...

Malheureusement, the Vanishing of Ethan Carter fait partie d'une tendance des jeux indés du moment : les "walking simulator". Il n'y a pas grand chose d'autre à faire qu'à se promener et à admirer. Rassurez-vous, celui-ci fait clairement partie du haut du paquet ! L'ambiance est excellente, les graphismes sont superbes et la musiques est magnifique. On pourra aussi mentionner l'histoire, assez mystérieuse. Je sais qu'elle n'a pas plu à tout le monde mais j'ai l'ai beaucoup apprécié et je l'ai trouvé très touchante.

En conclusion

The Vanishing of Ethan Carter est une semi-déception :

D'un coté, c'est un jeu assez court (3 heures) possédant un gameplay un peu pauvre. Le gameplay et la capacité du héro à voir les derniers instants de la victime méritait d'être mieux exploité (on espère que Lucas pope fera mieux).

D'un autre coté, c'est un jeu magnifique et émouvant. Il m'a fait passé un excellent moment, entre promenade en forêt et mystère.

2 commentaires pour “The Vanishing of Ethan Carter

  1. Antoine dit :

    Je viens de le commencer et c'est vrai que c'est magnifique. J'ai juste trouvé les pièges de la forêt après le tunnel. D'ailleurs on a un succès si on rebrousse chemin dans le tunnel :)

  2. Javadoc dit :

    Cet article m'a donné envie de me plonger dans ce jeu, ça va me changer des CS, Diablo et autres Dark souls. Un peu de legéreté dans ce monde de brutes :D.

    Merci

Laisser un commentaire