10 février 2015

Kairo

Grand fan d'Antichamber, j'ai longtemps cherché un jeu qui pourrait me transporter dans un monde aussi unique. Bien-sur, il existe beaucoup de jeux d'exploration/puzzle à la première personne, mais c'est Kairo qui est parvenu à me surprendre malgré ses graphismes d'un autre âge et sa simplicité apparente.

Kairo

Kairo se déroule dans un monde chaotique, rempli de rochers flottants, de formes inexplicables ainsi que de machines à la taille gigantesque. Les décors sont composés de formes simples, la plupart des salles disposent d'une couleur dominante lui conférant une ambiance unique. Les décors sont souvent invisibles, la distance de vue étant très faible, et certains niveaux sont plongés dans un fond blanc à la fois calme et inquiétant.

L'atmosphère qui s'en dégage est étrange, remplie de mystères mais en même temps tout semble connecté pour former un ensemble cohérent, et on pourra parfois observer des connexions avec notre réalité. L'histoire, où plutôt l'explication du monde qui nous entoure existe belle et bien et j'ai pu trouver des articles très intéressants pour analyser la signification de chaque machine. En revanche, la découvrir par nous même est une autre paire de manche, le sens de chaque pièce n'est pas évident de prime abord et certains indices sont très bien cachés.

Mais tous ces secrets ne sont pas si gênants. J'ai en effet mis environ 2 heures pour terminer le jeu, bien que beaucoup d'énigmes m'aient échappées. Je me suis malgré tout bien amusé, le jeu est un mélange d'exploration et de puzzle assez peu linéaires. Ainsi, si l'on est bloqué d'un coté, il sera en général possible d'aller voir ailleurs pour tenter de progresser. Les énigmes les plus difficiles sont facultatives, et terminer le jeu pose assez peu de problèmes. Il existe malgré tout un système d'astuce intégré au jeu pour obtenir un petit coup de main, voir carrément la solution d'une énigme en cas de gros blocage.

Le game design est très cohérent avec la présentation, et aucune indication n'est donnée. A aucun moment un hud mal venu ou des astuces ne viendront remplir votre écran, vous êtes seul et livré à vous même et l'immersion est totale. Certes, les graphismes sont très mauvais, les textures sont complètement datées et la géométrie aux formes très cubiques feraient pales figures face à un niveau de Quake 2. Mais tout cela est compensé par un design génial et on ne cesse de s'émerveiller devant ces formes colossales et ces structures inexplicables. La musique accompagne particulièrement bien ce voyage puisqu'elle est très calme et reposante. Elle est disponible en écoute sur Bandcamp.

Conclusion

Pour les amateurs de puzzle/exploration à la première personne, Kairo est un petit bijou qui nous plonge dans un monde unique.

Ne vous laissez pas intimider par les graphismes à la ramasse techniquement, le design des niveaux compense cette faiblesse et nous permet de nous évader dans un jeu beaucoup plus profond qu'il n'y parait.

2 commentaires pour “Kairo

  1. pomme dit :

    Merci pour la découverte. On va tester tout ça. Il faut dire qu'Antichamber est une perle. Rien à voir mais jette un œil sur Apothéon ça devrait te plaire.

  2. Skritz dit :

    Oui j'ai déjà joué un peu à Apothéon, j'ai juste terminé l'introduction mais ça a l'air plutôt prometteur.

Laisser un commentaire