Réflexion & Analyses

6 août 2014

Sexisme et jeux vidéos

Le jeu vidéo se développe toujours plus, et les femmes qui se faisaient rare commencent à être de plus en plus nombreuses dans le milieu. Cela devrait être une bonne chose, mais malheureusement c'est accompagné par une ambiance très malsaine de sexisme et d'insultes, que ce soit en jeu ou sur les forums/blogs. Lire la suite

Sexisme et jeux vidéos
31 janvier 2014

Jouer pour gagner vs Jouer pour ne pas perdre

yhaaaaaaaa

Introduction avec Travis Woo

Travis Woo est un joueur de Magic connu pour créer des decks très originaux et est également l'un de mes streamers préféré. Il tente d'avoir une bonne hygiène de vie physique et mentale en consacrant tout son temps au sport et à Magic et parle beaucoup de stratégies d'amélioration personnelle.

Dans cette vidéo, Travis utilise comme exemple une partie de Basket : à la mi-temps, votre équipe perd 30 à 40. Son raisonnement est le suivant : si la partie se poursuit de cette façon, votre équipe va perdre 60 à 80, il faut donc faire quelque chose et radicalement changer de stratégie.

C'est là que le concept de "jouer pour gagner" intervient. Certains plans de jeux mènent à une défaite inévitable même si le score sera serré. Malgré tout, une défaite est une défaite, même si il n'y a qu'un point de différence. Il est important de savoir changer radicalement de plan et d'en adopter un qui a une chance de gagner, même si le risque d'échouer est grand.

Jouer pour gagner ?

Jouer pour ne pas perdre évoque une attitude plus défensive de la partie : "je ne veux pas que mon adversaire marque de point" alors que jouer pour gagner implique au contraire une volonté d'augmenter son propre score, quitte à se rendre plus vulnérable. Cela ne veut pas dire qu'une stratégie défensive est mauvaise ! L'important c'est d'avoir une chance de gagner et de savoir reconnaitre une stratégie perdante à long terme.

Jouer pour gagner et jouer pour ne pas perdre est un concept qui existe dans de nombreux sports, et même dans le management d'entreprise. Dans tous les cas il faut définir un plan, une stratégie générale. Si ce plan se révèle ne pas être très efficace, il faudra le changer au plus vite.
Quand vous sentez que la situation vous échappe petit à petit, l'issue de la partie ne fait pas de doute, et il faut très vite déterminé un plan qui a une chance de gagner, même si il semble désespéré :

  • Dans Hearthstone quand vous abandonnez le contrôle du plateau  pour vous mettre à attaquer votre adversaire dans l'espoir de piocher une carte précise de votre deck le prochain tour.
  • Dans League of Legends, lorsque vous tentez un baron désespéré  en priant pour que l'équipe adverse ne vienne pas.
  • Dans Street Fighter, quand vous tentez une attaque improbable  alors qu'il ne vous reste plus un seul point de vie.

Anecdote personnelle

Il y a de cela pas mal d'années maintenant (mode vieux con activé), je jouais à Warcraft 3 de façon plutôt sérieuse. Pour m'améliorer, j'utilisais entre autres les replay. Je les regardais systématiquement en notant les erreurs pour ensuite faire en sorte de ne pas les reproduire.

Petit à petit j'ai gommé mes défauts, j'ai fais de moins en moins d'erreurs et  j'ai progressé un peu, jusqu'à faire une partie "parfaite". Je n'ai pas perdu d'unité bêtement, j'ai réussi mon build order, je n'ai pas fait d'attaque idiote... Mais j'ai perdu !

Sur le moment, ça a été l'incompréhension pour moi, j'ai eu beau regarder le replay plusieurs fois, je n'ai pas compris ce que j'avais fait de mal. J'ai ensuite compris que je ne m'y prenais pas de la bonne façon : en cherchant à ne pas faire d'erreur, j'avais obtenu un style de jeu neutre, plat, prévisible... J'avais réussi à développer le style de jeu ultime pour "jouer pour ne pas perdre". J'étais tellement obsédè par le fait de ne pas faire d'erreurs que j'avais petit à petit éliminé toute prise de risque, je me concentrais uniquement sur les actions qui me pouvaient me faire perdre au lieu de trouver celles qui pouvaient me faire gagner.

Par la suite, j'ai modifié radicalement mon style de jeu, je suis devenu très agressif. Je faisais plus d'erreurs, mais je jouais pour gagner : j'essayais de prendre le contrôle de la partie, je poussais mes adversaires hors de leur zone de confort, ce qui s'est avéré beaucoup plus efficace. Je perdais beaucoup d'unités bêtement mais paradoxalement, mon pourcentage de victoire à nettement augmenté.

Conclusion

Lorsque l'on entre dans une situation ou la partie va clairement aboutir sur une défaite, il faut savoir changer de stratégie et créer un plan permettant d'accéder à la victoire, même si les chances sont faibles.

Cela semble évident quand on l'écrit, mais lorsqu'on est dans un match, ça ne l'est pas. On est habitué à jouer de la "bonne façon", c'est à dire jouer de façon normale, d'effectuer les mouvements les plus surs de façon automatique. On ne veut pas miser sur la chance et on a peur de se faire écraser ou de se faire ridiculiser, ce qui nous empêche de prendre la bonne décision : adopter une stratégie offrant une chance de gagner.

11 octobre 2013

Analyse de Morrowind et Ghost in the Shell

Quelques vidéos passionnantes... en anglais, désolé :(

Une analyse du film Ghost in the Shell :

Une vidéo sur l'analyse des qualités et défauts des Elder Scrolls (toutes les vidéos de la chaîne méritent d'être regardées au passage).

Une autre, parce que je trouve ce mec vraiment super intéressant !
Il accorde une grosse importance à la cohérence et à l'immersion, et je trouve ses analyses très pertinentes.

3 octobre 2013

Violence et jeux vidéos : Les enfants

Un enfant de 10 ans reçoit GTA 5

Je me suis rendu compte en relisant l'article que je l'avais écris sur la violence, que j'avais en tête le cas d'un adulte ou d'un adolescent. Mais les actualités récentes avec la sortie de GTA5, et les histoires du style "un enfant de 10 ans qui va l'acheter seul au magasin" m'ont fait prendre conscience que je n'avais pas parlé du cas des jeunes enfants (jusqu'à 13 ans on va dire).

Alors voici ce que j'en pense : non, je ne pense pas qu'il soit bien de laisser regarder des images violentes à un enfant, que ce soit un jeu vidéo ou un film. Pour la même raison qu'il ne viendrait pas à l'esprit d'un parent (normalement) de montrer à son fils de 10 ans le dernier DVD porno qu'il a acheté, ou de l’emmener au cinéma voir le dernier épisode de Saw, je ne vois pas pourquoi il pourrait jouer à un jeu présentant des images violentes tels qu'un GTA.
Exposer un enfant à des images violente peut entraver son développement : un enfant découvre le monde et cherche ses repères, et construit sa personnalité future. L'exposition à des images violentes ne va pas lui permettre de comprendre ce qu'il regarde. Sans le transformer en un tueur psychopathe, cela pourrait tout de même le perturber ou lui provoquer des cauchemars.

le problème et la solution : les parents

Bien sûr, libre aux parents d'acheter le produit de leur choix à leur enfant, j'ai joué à des jeux violents dans mon enfance et je ne me porte pas si mal (je n'ai tué que 3 personnes le mois dernier !), mais qu'ils le fassent en connaissance de cause, en vérifiant que ce qu'ils font ne les choque pas. Il convient généralement de ne pas laisser un enfant seul face à des images violentes, la présence d'un adulte permettant de remettre les choses dans leur contexte.

Je tiens également à rappeler que comme pour les films, il existe des jeux tout publics, et des jeux pour adultes, et comme pour les films, il existe une classification pour aider à choisir : PEGI en europe (GTA 5 est classé dans les jeux déconseillés aux moins de 18 ans).

Pour finir

Dernière chose, si j'écris ce genre d'article, c'est parce qu'on lit trop d'articles qui diabolisent le jeu vidéo, tout cela à cause d'une méconnaissance du sujet. Le jeu vidéo n'est pas bon ou mauvais en lui même, c'est seulement un support de divertissement et les abus dont on entend parlé sont liés aux personnes et non pas aux jeux :

Est-ce que GTA 5 devrait être interdit ? Non.
Est-ce qu'il devrait être vendu à un enfant de 10 ans non accompagné ? Non

Je sais que je n'écris rien de très nouveau ni de très original, mais je constate souvent que le jeu vidéo est d'une part mal perçu par un public le connaissant mal, et d'autre part mal défendu par les passionnés. J'ai bon espoir qu'expliquant les choses calmement encore et encore, on peut espérer gommer les clichés qui salissent l'image du jeu vidéo.

21 septembre 2013

Les scénarios de jeux vidéos et Bioshock Infinite, réponse à Usul

Petite article inhabituel, mais je souhaiterais réagir à l'épisode du 3615 Usul du 15 septembre 2013 sur les scénarios. D'une part, vous vous en doutez, je ne partage pas son avis sur Bioshock Infinite, ce qui n'est pas grave en soit, mais je trouve ça dommage de donner aux gens un avis aussi tranché en tournant le jeu en ridicule.

D'autre part, je n'ai pas pu m'empêcher de trouver l'épisode frustrant, car le sujet qui s'avère intéressant et m'a amené à réfléchir sur l'état des scénarios dans le jeu vidéo. Est-il si dramatique ? Il s'avère que je ne le pense pas et je vais tenter d'apporter quelques éléments de réponse. J'essayerai d'être très léger sur les spoilers, vous pouvez lire cet article sans crainte.

Grim-Fandango Lire la suite

22 juillet 2013

Hotline miami : histoire et explications

J'avais commencé cet article après avoir terminé le jeu, il y a un peu plus de 6 mois. Mais en creusant un peu mieux, j'ai commencé à me douter de l'utilité d'une telle analyse, car je pense que Hotline Miami est à prendre pour ce qu'il est : un jeu violent et dont l'histoire n'est pas si importante.

Malgré tout, je me rend compte qu'il reste très populaire, et qu'il continue d'intriguer les joueurs. De plus, la suite étant toute proche, je pense qu'il est temps d'analyser en détail ce qu'on peut trouver dans l'histoire, tout en essayant de rester objectif et de ne pas extrapoler.

Spoiler ci-dessous :

Biker Lire la suite

17 juin 2013

The Swapper : explications et histoire

Hello tout le monde. Voici une semaine que je me casse la tête sur un de mes coups de coeurs du mois : The swapper !

Malheureusement, durant l'intégralité de ma progression dans le jeu et même jusqu'à la fin, j'avoue ne pas avoir saisis grand chose. Malgré tout, j'ai adoré le jeu, et j'ai tenu à creuser un peu plus car il y a une réelle profondeur sans parler de l'excellente écriture.

Voici donc le fruit de mes recherches. Pour information, si vous ne voulez pas refaire l'intégralité du jeu, vous pouvez retrouvez l'intégralité des dialogues et des textes dans le dossier "The Swapper\data\translations\#sp#" (ça m'a beaucoup aidé).

Cliquez à vos risques et périls, c'est 100% SPOILER ci-dessous. Lire la suite

The Swapper : explications et histoire
1 juin 2013

Bioshock infinite : réponses aux questions fréquentes

Bonjour !

2 mois après sa sortie, Bioshock infinite passionne toujours autant les joueurs. Vous avez été très nombreux à réagir à mon premier article qui avait pour but de décortiquer l'histoire.

Mais beaucoup de questions reviennent souvent, et je vais tenter de les regrouper ici. Il est probable que je mette à jour cet article au fur et à mesure que les questions (et surtout les réponses) arrivent.

Evidemment, c'est Spoiler après cette ligne. Lire la suite

Bioshock infinite : réponses aux questions fréquentes
9 avril 2013

Bioshock infinite : explications sur la fin du jeu

Bon, ça y est : j'ai lu tous les articles que j'ai trouvé, j'ai lu des forums, le wiki de bioshock, tous les enregistrements audio du jeu, j'ai rejoué au jeu dans son intégralité et j'ai revisionné la fin plusieurs fois...

Cette fois je pense que j'ai réussi à mettre mes idées au clair. Le scénario de Bioshock Infinite est assez complexe, et présente malheureusement quelques trous qui rendent l’interprétation du jeu volontairement ambiguë.  C'est pour cela qu'il existe beaucoup de débats et d'interprétation contradictoires sur l'histoire. Il y a également des points paraissant compliqués, mais qui sont en réalité simplement expliqué par un enregistrement audio bien caché.

Bref, tout ça donne un jeu qui a bien fait réfléchir les joueurs ces derniers jours !
Dans cet article, je vous propose de découvrir mes propres conclusions sur l'histoire et la fin de ce jeu.

Edit : Si vous n'en avez pas assez après avoir lu cet article, vous pouvez trouver d'autres infos dans cet article : Bioshock infinite : réponses aux questions fréquentes

Vous vous en doutez : c'est 100% spoiler après cette ligne ! Lire la suite

Bioshock infinite : explications sur la fin du jeu